Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Tauromachie : une alternative pour les fêtes de Bayonne

vendredi 12 avril 2019 à 18:40 Par Amaia Cazenave et Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque, France Bleu Béarn et France Bleu Gascogne

Le samedi 27 juillet, dans les arènes de Bayonne, le jeune Dorian Canton passe son alternative. Si elle est réussie, il deviendra le premier matador Béarnais de l'histoire.

Dorian Canton, au centre, encadré, à sa gauche par Yves Ugalde, président de L'Union des villes taurines de France, et à sa droite par Alain Lartigue, mandataire des arènes de Bayonne.
Dorian Canton, au centre, encadré, à sa gauche par Yves Ugalde, président de L'Union des villes taurines de France, et à sa droite par Alain Lartigue, mandataire des arènes de Bayonne. © Radio France - Thomas Vinclair

Bayonne, France

C'est un événement que vont accueillir les arènes de Bayonne pendant les fêtes. Le 27 juillet prochain,  Dorian Canton va passer son alternative. C'est un rite essentiel dans le monde de la tauromachie qui fait passer le jeune novillero au statut de torero confirmé. Palois de naissance, le jeune homme a fait ses classes dans l'école de torero d'Adour Afición à Cauna dans les Landes.  

Un début de carrière prometteur

Cette alternative couronne un début de carrière réussi. Après deux années de novillada en France et en Espagne, le jeune homme a conclu sa saison 2018 auréolé de deux récompenses: le prix des Critiques taurins et le prix de l'Union des clubs taurins du Sud-Ouest. L'an dernier, il a terminé en tête des jeunes novilleros français. Il aborde son alternative sans pression et avec confiance: "C'est un moment important dans une carrière, un peu comme un mariage. Pour moi, ce n'est qu'un début, je souhaite après me mêler aux plus grands matadors et pourquoi pas aller les titiller."

Le premier matador Béarnais de l'histoire

Le choix des arènes de Bayonne et ses 10 000 place est important pour ce Béarnais. "Je passe l'alternative sur mes terres. Ma famille et mes amis viendront. Cette corrida sera un moment important pendant les fêtes de Bayonne". Yves Ugalde, président de l'Union des villes taurines de France (UVTF) abonde dans son sens. Il accueille le jeune homme les bras ouverts: "Dorian est un enfant des Pyrénées-Atlantique. Dans les arènes de Bayonne, il est ici chez lui ! "

Du haut de ses 18 ans, Dorian Canton affrontera des taureaux de l'élevage Biterrois de Margé pour devenir, peut-être, le premier matador Béarnais.