Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Une émotion de dingue" : le Messin Harold Mayot remporte l'Open d'Australie chez les juniors

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Harold Mayot inscrit son nom au palmarès de l’Open d’Australie chez les juniors. Le Messin de 17 ans s'est imposé en finale, dans la nuit du vendredi 31 janvier au 1er février. Il devient le cinquième tricolore couronné dans sa catégorie d'âge en terre australienne.

Harold Mayot avec son trophée, lors de la cérémonie.
Harold Mayot avec son trophée, lors de la cérémonie. © Maxppp - Roman Pilipey

Harold Mayot n'a pas la victoire euphorique. Du moins, dans ses propos. Calme et lucide à l'issue de sa victoire en finale de l'Open d'Australie chez les juniors, face à un autre Français, Arthur Cazeaux (6-4, 6-1), le jeune Messin de 17 ans explique "ça ne change pas énormément" de choses. "J'aurai juste la possibilité de jouer de plus gros tournois. Je vais rentrer en France, revoir mon frère, ma mère, mon père et la vie continue", dit-il sobrement, avant enfin d'esquisser un sourire."Mais bien sûr que je suis content d'avoir le trophée, c'est une émotion de dingue même si je ne m'en rends pas encore compte de ce que j'ai fait."  

Le plus ému, c'est sans conteste, son entraîneur, Thierry Tuslane, en larmes lors de la remise des prix. "Je suis assez surpris par sa capacité à apprendre vite, confie celui qui le coache depuis un an et demi. C'est un passionné de tennis, il va courir tous les matins dés 6h, il s'entraîne 6 heures par jour. Il faut toujours que je l'arrête un peu pour se repose parce qu'il veut toujours en faire plus. Donc là, c'est la juste récompense et c'est génial."

Ça met une claque de voir autant de grands champions qui se sont imposés ici

Harold Mayot, tête de série numéro 1 du tournoi, 3e joueur mondial chez les juniors, est le cinquième français à inscrire son nom au palmarès du Grand Chelem australien, dans cette catégorie d'âge. Il succède notamment à Gaël Monfils, vainqueur en 2004, quand Harold Mayot n'avait même pas 2 ans. "Ça met une claque de voir autant de grands champions qui se sont imposés ici. En fait, on ne se sent pas vraiment à sa place quand on rentre sur ce court de tennis, parce que je suis encore jeune et je n'ai rien prouvé."

Grâce à ce titre, le Mosellan pourrait bénéficier d'invitations dans des tournois seniors cet hiver. Marseille, un tournoi classé ATP 250, courant février, est une possibilité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu