Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Une famille du Loir-et-Cher va courir ensemble la SaintéLyon samedi soir

vendredi 30 novembre 2018 à 18:15 Par Alexandre Vau, France Bleu Saint-Étienne Loire

Départ de la 65e édition, samedi soir, du parc des expositions à Saint-Etienne. 81 kilomètres à parcourir cette année entre Saint-Etienne et Lyon, notamment pour Ludovic Chorgnon qui courra avec sa fille Anaïs (23 ans) et son fils Antoine (21 ans).

Ludovic Chorgnon, avec sa fille Anaïs (23 ans) et son fils Antoine (21 ans).
Ludovic Chorgnon, avec sa fille Anaïs (23 ans) et son fils Antoine (21 ans).

Saint-Étienne, France

C'est le grand jour, demain, pour les 17.000 participants de la SaintéLyon. Départ de la 65ème édition, samedi soir, du parc des expositions à Saint-Etienne. Avec un fait marquant cette année, on vous en a parlé cette semaine sur France Bleu Saint-Etienne Loire, la course est rallongée de neufs kilomètres, passant 72 à 81 kilomètres. Il y a plusieurs parcours, plus courts pour les moins entraînés.

Une course familiale 

La SaintéLyon, c'est l'occasion pour les participants de passer un bon moment, et revenir avec de beaux souvenirs entra Loire et Rhône. Ludovic Chorgnon est Roannais. Il a 47 ans. Il vient du Loir-et-Cher, et il courra avec sa fille Anaïs (23 ans) et son fils Antoine (21 ans).

"Je crois que, tout petit, il ont commencé à faire du vélo, le dimanche, pour me suivre pendant je faisais mon entrainement. C'était l'occasion de faire du sport mais aussi d’échanger et de discuter. [...] J'aimerais bien qu'ils terminent devant moi, dimanche. Mais ma fille participe au parcours de 44 kilomètres. Quant à mon fils, je le motive pour courir avec moi. Je vais peut-être plus être dans la stratégie inverse, de l'attendre pour terminer avec lui."

Courir avec le maillot des Verts

Au moins un participant va courir et faire son entrée dans Lyon avec le maillot de l'ASSE sur les épaules, dimanche au petit matin. Il y en aura peut-être d'autres. C'est Ludovic Chorgnon. Le Roannais court toujours en vert. C'est important pour lui. Et ça lui donne des ailes. 

"Quand j'ai fait mon double record du monde, il m'ait arrivé plusieurs fois d'avoir le maillot sur le dos. [...] J'ai enchaîné 41 Ironman en 41 jours, 44 dans l'année 2015. C'est important pour moi par rapport à ce que ça peut susciter en moi en terme d'émotions, mais de montrer aussi d'ou je viens. [... ] En comparaison, non, je n'ai pas peur de m'ennuyer ce weekend. Ça dépend de plein de choses, d'avec qui on le partage. Mais je ne m'ennuie jamais."

Ludovic Chorgnon courra avec son maillot des Verts, samedi.

Une 65e édition qui devrait être pluvieuse et boueuse, selon la météo annoncée. Départ 23h30, samedi soir, du parc des expositions à Saint-Etienne pour une arrivée à la Halle Tony Garnier de Lyon. Les premiers devraient arriver vers 5 heures du matin, dimanche.