Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Laval : une lycéenne championne de vovinam viêt vo dao

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu
Laval, France

Le vovinam viêt vo dao, comprenez la "voie de l'art martial vietnamien" est le sport national du Vietnam, d'où il est originaire. Parfois encore méconnu, ce sport compte 20 000 licenciés en France et une dizaine à Laval, dont Cassandre Normand, une Lavalloise de 15 ans.

Cassandre Normand face à son entraîneur Jonathan Bouré à Laval
Cassandre Normand face à son entraîneur Jonathan Bouré à Laval © Radio France - Lena Thébaud

Du haut de ses 1m76 et de ses 56 kilos, Cassandre Normand enchaîne les compétitions depuis que son grand frère, lui aussi champion, l'a initié au vovinam viêt vo dao il y a 7 ans.  Une activité qui rythme la vie de la jeune lycéenne car en plus des compétitions, Cassandre prépare non seulement le bac français mais aussi le bac américain en anglais. 

Cassandre admet devoir beaucoup s'entraîner: "ça occupe une grande partie de ma vie". Dans son emploi du temps, elle s'accorde deux ou trois jours sans entraînements. "La plupart du temps je m'entraîne le soir chez moi, toute seule ou avec mon frère".

La philosophie du vovinam viêt vo dao 

L'entraîneur de Cassandre Normand, Jonathan Bouré, pratique le vovinam viêt vo dao depuis 17 ans et il décrit cette discipline comme étant un art martial qui regroupe plusieurs autres techniques d'art martiaux: "des techniques de boxe avec les poings, des techniques de karaté, des coups de pieds sautés retournés comme au tae kwon do et d'autres techniques de judo". Autre particularité de la discipline: l'utilisation de techniques de self défenses mais aussi diverses armes: pistolets, bâtons, sabres, couteaux ou encore des éventails traditionnels.

Le salut du vovinam viêt vo dao décrit à lui tout seul la philosophie de la discipline: une main d'acier sur un coeur de bonté. Pour Jonathan Bouré cela signifie qu'il faut aller au-delà de ses capacités, savoir se surpasser, être fort tout en cherchant à servir autrui. "C'est ça, le vovinam viêt vo dao".

Le but n'est pas de chercher le k.o mais de respecter certaines valeurs 

Des airs de guerrière 

Crâne à moitié rasé avec deux tresses plaquées sur les côtés, Cassandre Normand a tout d'une redoutable guerrière, mais qui sait garder la tête sur les épaules. Sur le tapis, elle affronte aussi bien les filles que les garçons, car le vovinam viêt vo dao est un art martial mixte.  Pour cette championne de bronze, la pratique de cet art martial exige surtout une qualité: le courage.

Il faut du courage pour savoir monter sur un tapis et affronter d'autres personnes 

Parmi les nombreuses prises possibles, Cassandre admet préférer celle dite des ciseaux. Le principe est simple: une personne va en attaquer une autre en sautant, elle va entourer la tête de la personne avec ses jambes et tenter de la faire tomber. Le but étant d'essayer de toucher certaines parties du corps de l'adversaire pour marquer des points.

Le vovinam viêt vo dao ne se fait pas qu'à mains nues, Cassandre manie aussi bien le sabre que l'éventail vietnamien.  Pour son entraîneur, Jonathan Bouré, une seule qualité la définie: le perfectionnisme.

"C'est à la fois une qualité et un défaut car elle travaille sans cesse. Elle va réviser jusqu'à ce que le geste soit parfait".

Cassandre Normand et une prise de Vovinam Viet Vo Dai dite des ciseaux  - Radio France
Cassandre Normand et une prise de Vovinam Viet Vo Dai dite des ciseaux © Radio France - Lena Thébaud
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu