Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Une victoire ou les vacances pour les Gothiques d'Amiens

lundi 6 mars 2017 à 11:13 Par François Sauvestre, France Bleu Picardie

Les Gothiques d'Amiens n'ont plus le choix. Si les hockeyeurs veulent poursuivre leur route en quart de finale des play-offs, ils devront battre Grenoble mercredi en Isère. Pour l'instant ce sont les Brûleurs de Loup qui mènent la danse (3-1) depuis leurs deux victoires consécutives au Coliséum.

Grenoble mène 3-1 dans le quart de finale de play-offs face à Amiens
Grenoble mène 3-1 dans le quart de finale de play-offs face à Amiens © Radio France - François Sauvestre

Amiens, France

Ce fût un week-end compliqué à domicile pour les Gothiques. Alors que tous les espoirs étaient permis après les deux premiers matchs de ce quart de finale de play-offs de hockey sur glace et qu'Amiens et Grenoble étaient à égalité une victoire partout, les Brûleurs de Loup sont venus s'imposer deux fois, samedi et dimanche au Coliséum. Les isérois mènent trois victoires à une dans cette série et ils peuvent valider leur qualification en cas de nouveau succès mercredi soir sur leur glace de la patinoire Polesud.

On a plus le droit à l'erreur. Nicolas Leclerc, défenseur des Gothiques

Gonflés à bloc devant leur public, les amiénois ont déchanté samedi soir, s'inclinant 6 buts à 1 sur leur glace. Ce dimanche, ils ont subit un nouveau revers (2-1) au Coliséum face à des Brûleurs de Loup plus réalistes. Les Gothiques ont pêché devant la cage du gardien grenoblois Lukas Horak. "On devrait avoir plus envie de marquer, même si c'est pas un beau but", constate, un peu amer l'attaquant Grégory Béron.

Grégory Béron déplore l'inéfficacité offensive des Gothiques

Pour autant, il reste de l'espoir dans les rangs amiénois. "C'est peut-être notre dernier match tous ensemble alors il faut tout donner mercredi", poursuit Grégory Béron. En cas de succès à Grenoble lors du match cinq de cette série, Amiens s'offrirait la possibilité d'un match six à domicile et donc l'occasion de revenir au score à trois partout et disputer une "finale" le 12 mars à Grenoble.