Tous les sports

VAIL-BEAVER CREEK 2015 | Objectif médaille pour les slalomeurs français

Par Richard Vivion, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie dimanche 15 février 2015 à 3:55

vail 2015 jg grange
vail 2015 jg grange © Maxppp

Dernière journée des championnats du monde de ski dans le Colorado (USA). Comme toujours, c’est le slalom masculin qui va clôturer cette quinzaine. Quatre français seront au départ (à partir de 18h15) de cette ultime épreuve ce dimanche. On retrouvera Alexis Pinturault, Victor Muffat-Jeandet mais aussi le champion du monde 2011, Jean-Baptiste Grange et un revenant, Julien Lizeroux.

LE JOURNAL DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE SKI DE VAIL-BEAVER CREEK 2015

        data-asset-xtname="Extrait::vail_2015_JOURNAL_13::vail_2015_JOURNAL_13"
        data-player-mediaType="AOD"
        data-media-infos="{
    "title": "vail 2015 JOURNAL 13",
    "authors": [],
    "chapo": "",
    "visual": ""
}"
        data-player-media="{
        "sources": [{
            "name":"vail 2015 JOURNAL 13",
            "url":"https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/cruiser-production/static/bleu/MAT 1502 VAIL 2015 JOURNAL 13.Mp3"
        }],
        "export": "https://www.francebleu.fr/player/export/reecouter/extrait?content=694b3ad9-b4b6-11e4-99ec-005056a87fa3",
        "clipType": "extraits",
        "extract": {
            "title": "vail_2015_JOURNAL_13",
            "id": "694b3ad9-b4b6-11e4-99ec-005056a87fa3"
        },
        "mediaInfos" : {
            "extract": {
                "title": "vail_2015_JOURNAL_13",
                "id": "694b3ad9-b4b6-11e4-99ec-005056a87fa3"
            },
            "clipType": "extraits"
        },
        "type": "aod"
    }"
        data-no-instant><span class="icon-play-cercle"></span><span class="icon-pause-cercle"></span><div class="player-remote-controls"><div class="time-container"><span class="time-total"></span></div></div></a><div class="middle-block"><input class="export-inline" data-value="&lt;iframe src=&amp;quot;https://www.francebleu.fr/player/export/reecouter/extrait?content=694b3ad9-b4b6-11e4-99ec-005056a87fa3&amp;quot;&gt;&lt;/iframe&gt;" value=""><div class="titre"><p>vail 2015 JOURNAL 13</p></div><div class="embed-player-bottom-right"><div class="social-share"><span class="social-share-icon"><a target="_blank"  href="//www.facebook.com/sharer.php?u=https://www.francebleu.fr/player/export/reecouter/extrait?content=694b3ad9-b4b6-11e4-99ec-005056a87fa3" data-share="Facebook" class="share" rel="nofollow" target="_blank"><span class="icon-facebook"></span></a><div class="export-copy">Copier</div><span class="icon-export"></span><span class="icon-croix"></span></span></div></div></div></div>

Si l’équipe de France veut sa troisième médaille (après celles en bronze d’Adrien Théaux en super-G et d’Alexis Pinturault en géant), c’est le jour ou jamais. Aujourd’hui, sur la piste du Golden Eagle à Beaver Creek, les slalomeurs vont s’affronter pour le onzième et dernier titre distribué dans ces championnats du monde. La lutte s’annonce dores et déjà intense et stressante. L’autrichien Hirscher, le russe Korochilov, l’allemand Neureuther et le norvégien Kristofersen font office d’épouvantail. Entre les piquets, ces quatre là sont costauds. Face à eux, la France proposera quatre bleus   pleins d’ambitions.

Tout d’abord, Alexis Pinturault (médaillé de bronze en géant vendredi dernier) aura sa carte à jouer même si depuis deux saisons son slalom n’est pas forcément synonyme d’assurance tout risque. Cet hiver, le skieur de Courchevel est sorti à trois reprises (sur 8 slaloms). Aucun podium, une 4ème place pour meilleur résultat le 17 janvier dernier à Wengen en Suisse. A ses côtés, Victor Muffat-Jeandet, le skieur de Bonneval sur Arc est actuellement sur la bonne pente et en constante progression.

Orgueil et fierté

 

Et puis, il y a les deux anciens du groupe. Julien Lizeroux, le revenant et Jean-Baptiste Grange, le champion du monde 2011. Pour Lizeroux, ces mondiaux 2015 ont presque la saveur du miracle. Accumulation de blessure (notamment aux genoux), le skieur de la Plagne est de retour au plus haut niveau. "Je suis fier de l’avoir fait (revenir). Moi le premier je savais que cela serait très compliqué" explique-t-il. A 35 ans, il est aujourd’hui tout simplement heureux sur les skis.

Jean-Baptiste Grange, l’autre ancien (un peu moins il n’a que 30 ans) a lui aussi connu depuis 2011 les blessures. Si actuellement son dos le laisse tranquille, le skieur de Valloire tâtonne encore pour retrouver le niveau qui lui avait permis de décroché une médaille de bronze lors des mondiaux 2007 et un titre de champion du monde en 2011. "2007, 20011… tous les quatre ans donc c’est pour 2015" rigole le skieur de Valloire. "Quand tu as connu les podiums et la victoire, forcément tu as de l’orgueil par rapport à cela." Bonne nouvelle pour Jean-Baptiste Grange, la piste du slalom mondial et dominical devrait être servi glacée ! Des conditions extrêmes qu’il adore. ►►►La liste de départ du slalom masculin des championnats du monde de Vail-Beaver Creek en cliquant ICI.

Mikaela Shiffrin reine des piquets

 

vail 2015 Shiffrin or slalom  - Maxppp
vail 2015 Shiffrin or slalom © Maxppp

Hier à Beaver Creek, plus de 4.000 supporters américains ont célébré leur reine. A 19 ans, celle qui est née juste à côté (Eagle-Vail), a remporté le slalom et donc le titre de championne du monde qui va avec. Un titre qu’elle possédait déjà depuis 2013. L’américaine a devancé la suédoise Hansdotter et la tchèque Strachova. Côté français, on retiendra uniquement la réaction, en seconde manche, de Nastasia Noens. Dix-huitième à la mi-temps du slalom, elle a réussi à se hisser à la 9ème place (meilleur résultat d’une skieuse tricolore dans ces mondiaux). Pour le reste pas grand chose à signaler. Laurie Mougel (Serre Chevalier) est 17ème, Taïna Barioz (Courchevel) 26ème. Quant à Adeline Baud (Les Gets), elle est sortie de piste lors de la seconde manche.  ►►►Le classement du slalom féminin des championnats du monde de Vail-Beaver Creek en cliquant ICI.