Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Athlétisme : le sprinter orléanais Amaury Golitin sacré champion de France du 200 mètres

-
Par , France Bleu Orléans

Après avoir perdu son titre de champion de France du 100 mètres samedi, le sociétaire de l'ECO-CJF d'Orléans, Amaury Golitin, s'est imposé sur le 200 mètres ce dimanche après-midi aux championnats de France, qui se déroulent à Albi.

L'orléanais Amaury Golitin, en 2019, lors des championnats d'Europe d'athlétisme en salle, à Glasgow
L'orléanais Amaury Golitin, en 2019, lors des championnats d'Europe d'athlétisme en salle, à Glasgow © Maxppp - Maxppp

Le sprinter orléanais Amaury Golitin a remporté ce dimanche après-midi le titre de champion de France du 200 mètres, lors des championnats de France d'athlétisme organisés tout ce week-end à Albi. Golitin, licencié à l'ECO-CJF (Etudiant club Orléans, cercle Jules Ferry), s'impose avec un chrono de 20 secondes et 67 centièmes.

Il s'en est fallu de peu pour que le natif de Cayenne, en Guyane, âgé de 23 ans, ne s'incline face au junior Sasha Zhoya (18 ans), deuxième en 20"68. Amaury Golitin, titré en 2019, avait perdu sa couronne de champion de France du 100 mètres samedi, en arrivant deuxième de la course derrière Mouhamadou Fall.

Amaury Golitin, avec le maillot e l'ECO-CJF, à l'arrivée du 200m, à Albi ce dimanche
Amaury Golitin, avec le maillot e l'ECO-CJF, à l'arrivée du 200m, à Albi ce dimanche - Capture d'écran fédération française d'athlétisme

"J'étais revanchard après le 100 mètres", a reconnu le sprinter orléanais, qui a su résister au retour de Zhoya, à nos confrères de L'Equipe TV. Le 200 mètres, ce dimanche à Albi, s'est déroulé sans Christophe Lemaitre, absent des championnats de France (trop juste physiquement).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess