Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

VIDÉO - Confinement : "On fait de notre mieux" confie le hockeyeur-sur-glace de Rouen, Marc-André Thinel

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Les sportifs et sportives de Normandie nous racontent leur quotidien pendant le confinement dû au coronavirus. Quatrième épisode avec le hockeyeur-sur-glace des Dragons de Rouen, Marc-André Thinel.

Engagé au sein des Dragons de Rouen depuis 14 ans, Marc-André Thinel avait annoncé sa retraite à la fin de cette saison brutalement interrompue.
Engagé au sein des Dragons de Rouen depuis 14 ans, Marc-André Thinel avait annoncé sa retraite à la fin de cette saison brutalement interrompue. © Radio France

La saison de hockey-sur-glace a été stoppée net par l'épidémie de coronavirus. Le  vendredi 16 mars dernier, la fédération française de hockey-sur-glace a décidé d'annuler l'édition 2019-2020 de la Ligue Magnus. Les Dragons de Rouen étaient prêts à disputer des play-offs et ils ont finalement été renvoyés chez eux. Confiné, comme tout le monde, depuis plus de dix jours, bien occupé à veiller sur ses deux enfants, Marc-André Thinel a répondu aux questions de France Bleu sur son état d'esprit durant cette période si particulière. 

Les crosses sur le gazon ou sur la terrasse

Le coup a été d'autant plus dur pour Marc-André Thinel qu'il avait décidé de prendre sa retraite à la fin de cette saison. "Je n'ai toujours pas réalisé" confie-t-il. "Normalement les fins de saisons, on se dit 'au revoir' et on va prendre un verre avec les familles. Là on nous a annoncé ça un vendredi matin et on est parti, on ne s'est pas revu. Ça fait un choc." Son truc pour compenser l'absence de glace, la fermeture de la patinoire ? Il joue au hockey avec ses enfants. "On a des vraies crosses. On joue sur le gazon ou la terrasse, on garde les bonnes habitudes même si ce n'est pas sur la glace." 

Engagé au sein des Dragons de Rouen depuis 14 ans, le Québécois d'origine a été adopté par les Normands, il a tout connu avec l'équipe rouennaise. Il va d'ailleurs poursuivre sa carrière sur place en rejoignant le staff sportif rassemblé autour de l'entraîneur Fabrice Lhenry. En attendant, pour l'instant, "c'est comme ça, il faut rester à la maison. Donc on fait de notre mieux." 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess