Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports
Dossier : Jeux Olympiques de Rio 2016

VIDÉO - En route pour les Jeux Olympiques de Rio : Jordan Pothain, natation

-
Par , France Bleu Isère

Les Jeux Olympiques de Rio s’ouvrent vendredi 5 août. Huit athlètes isérois y participeront. Pour plusieurs d’entre eux, ce sera la première expérience olympique. France Bleu Isère vous présente ces novices comme Jordan Pothain, un nageur échirollois.

Jordan Pothain à l'entrainement à Echriolles
Jordan Pothain à l'entrainement à Echriolles © Radio France - Antonin Kermen

Échirolles, France

  - Radio France
© Radio France -

Jordan Pothain, 21ans, a fait une entrée fracassante dans le grand bain de la natation française. Le 30 mars dernier, il prend la deuxième place du 200m nage libre des championnats de France, devant Yannick Agnel et se retrouve au milieu d’une intense polémique. Mais l’essentiel est ailleurs, avec cette performance il s’assure d’une place dans le relais 4x200m à Rio. Il valide aussi quelques jours plus tard son billet pour le 400m nage libre en devenant pour la première fois de sa carrière champion de France.

La conséquence d’une progression impressionnante ces deux dernières années. Alors qu’il ne pensait plus faire carrière dans la natation, le jeune homme a vu ses chronos descendre et son potentiel se révéler  : "J’ai tellement donné en étant jeune sans être récompensé, il y avait des périodes tellement difficiles que maintenant je ne comprends pas pourquoi ça m’arrive aussi tard."

Bientôt médaillé ?

Jordan Pothain a un parcours atypique. Une éclosion tardive donc, mais aussi cette volonté de rester en Isère, dans son club, alors que la majorité des autres nageurs de l’équipe de France, passent par des « pôles France », les structures d’entrainement de la Fédération française. Cela ne l’a donc pas empêché de progresser, tout en poursuivant ses études en préparation mentale et en restant proche de ses amis, comme le triathlète Dorian Coninx, qu’il connaît depuis l’enfance, et qui lui aussi est qualifié pour les Jeux.

A 21 ans, Jordan Pothain a pris la bonne habitude de s’améliorer à chaque grande compétition, ce qui laisse des espoirs pour les JO de Rio : "J’espère que les Jeux vont encore m’élever d’un niveau, pour aller chercher une finale sur le 400m, et une médaille avec le relais 4x200m."

  - Radio France
© Radio France -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu