Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

VIDEO - Retour triomphal du champion automobile Simon Pagenaud dans son Poitou natal

Des centaines de Poitevins ont célébré jeudi le retour "à la maison" de l'enfant prodige, Simon Pagenaud, le vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis, l'une des courses automobiles les plus légendaires.

Simon Pagenaud à Poitiers ce jeudi 8 août avec le Borg-Warner Trophy remis à chaque vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis.
Simon Pagenaud à Poitiers ce jeudi 8 août avec le Borg-Warner Trophy remis à chaque vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis. © Radio France - Jules Brelaz

Poitiers, France

Après avoir été accueilli en grande pompe par Donald Trump à la Maison Blanche, le Montmorillonnais Simon Pagenaud a été célébré jeudi dans sa Vienne natale par des centaines de Poitevins, de Limougeauds, de Rochelais, de Parisiens, ou encore de Bordelais comme Jean-Michel, "c'est un événement historique, alors deux heures de route pour venir, c'est rien!"

"Je vous ai regardé gagner les 500 Miles d'Indianapolis et j'ai autant vibré que lors de la finale de la Coupe du Monde ! "

Standing ovation à l'américaine, dédicaces, selfies et bisous comme à Gwen, une jeune femme qui ne s'en remet pas, "vous voyez j'en tremble encore !" 

"C'est mon cousin !" 

Si les anonymes fans de course automobile avaient l'impression d'être "au paradis", les proches de Simon Pagenaud étaient aussi au rendez-vous à Poitiers et bien sûr à Montmorillon, sa ville natale où la fête s'est poursuivie en fin de journée. 

"En 2007, j'avais un tour du circuit du Vigeant avec vous et j'en garde encore des frissons !" (Jean-Luc)

"Comme il le dit, c'est son rêve devenu réalité", raconte Sylvie, la mère de Simon Pagenaud née à Chauvigny. Thierry et son fils Louis confient ressentir "beaucoup de joie et d'honneur (...) Ce qu'il a fait c'est digne d'un titre d'Alain Prost et de Sébastien Loeb, et en plus la simplicité, qu'il revienne dans son département sans oublier son public, c'est un grand moment."

Vers un retour aux 24 Heures du Mans ?

Arrivé à 10H30 bien avant le début des festivités, David a attendu plusieurs heures au soleil pour rencontrer son idole. "Qu'est-ce que ça fait d'aller chez Donald Trump ? Ah bah c'est un honneur, je me suis retrouvé dans le bureau ovale et c'était comme dans les films !" Est ensuite venue la question fatidique : "Pense-tu revenir aux 24 Heures du Mans ?" 

"Tout le monde connaît mon envie d'y revenir un jour. J'ai failli avoir l'exploit en 2011 de remporter les 24 Heures (Ndrl; Simon Pagenaud a fini 2eme à 13 secondes du vainqueur), mais là je suis concentré sur l'Indycar et mon grand rêve serait de devenir le recordman de la discipline des 500 Miles d'Indianapolis, pour cela il me faut cinq bagues aux doigts donc il y a du boulot ! Et quand j'en aurais fini avec l'Indycar, je tenterai Le Mans à nouveau !"

La chevalière en diamant qu'il porte à la main droite est remise à chaque vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis. Tout comme le trophée Borg-Warner, qui fascine les curieux avec son 1m60 pour 50 kg dont une trentaine d'argent. D'une valeur de 3,5 millions de dollars, il est protégé en permanence par trois gardes du corps.

"Euh Monmo, Monrillon ? More Rillon ? Comment on dit encore ?"

Pas facile de prononcer le nom de la ville de son champion. Président du championnat d'Indycar et des 500 Miles d'Indianapolis, Mark Miles accompagne Simon Pagenaud dans sa tournée poitevine. 

"Des fans de course automobile dans le monde entier vont connaître le nom de la ville, Simon est un ambassadeur extraordinaire du championnat d'Indycar et des 500 Miles d'Indianapolis, c'est un pilote fantastique, un compétiteur acharné mais il est aussi... très gentil ! "

Après des heures de dédicaces toujours le sourire aux lèvres, Simon Pagenaud se montre attentionné avec ses fans, même au moment de se dire au revoir. "Attention sur la route du retour", dit le pilote habitué aux pointes à 400 km/h.