Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Tour de France 2014 : découvrez le parcours !

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Les Vosges et les Pyrénées en vedette, cinq arrivées au sommet, des pavés et un seul contre-la-montre : les organisateurs ont dévoilé ce mercredi à Paris le tracé de l'édition 2014 du Tour de France.

Le peloton parcourera environ 3.600 kilomètres
Le peloton parcourera environ 3.600 kilomètres © Maxppp

C'était la grand-messe annuelle du monde du cyclisme, ce mercredi au Palais des Congrès à Paris : le directeur du Tour de France Christian Prudhomme a présenté le parcours qu'empruntera le peloton au mois de juillet prochain, sous les yeux du vainqueur sortant le Britannique Christopher Froome. Que faut-il retenir de l'édition à venir ?

Départ outre-Manche

Comme prévu, la course s'élancera (5 juillet) de l'autre côté de la Manche, en Angleterre, avec trois étapes de plat qui emmèneront les coureurs de Leeds à Londres.

Ça va secouer dans le Nord

Habituellement réservés aux "classiques", les pavés du Nord s'invitent dans la Grande Boucle. Neuf secteurs en tout (dont (Mons-en-Pévèle, Orchies, Gibus,...) lors de la 5ème étape. Gare au piège (chutes et crevaisons) pour les favoris peu habitués aux chemins défoncés, d'autant que ces 15,4 kilomètres sont tous situés dans les derniers 70 kilomètres de l'étape, ce qui laisse présager un final d'enfer. L'étape s'achèvera juste devant la trouée d'Arenberg, en forme d'hommage à la "classique" Paris-Roubaix.

 

La Planche des Belles Filles, point d'orgue des Vosges

Le peloton passera trois jours en moyenne montagne , dans les Vosges. La 8ème étape offrira aux puncheurs une arrivée à Gérardmer. Les coureurs prendront le lendemain la route pour Mulhouse (9ème étape), avant de se lancer à l'assaut de la Planche des Belles Filles le 14 juillet . Cette 10ème étape sera la première arrivée au sommet, après neuf jours de course dans les jambes.

Deux sommets alpestres, deux sommets pyrénéens

Les quatre autres arrivées en altitude sont réparties entre les Alpes et les Pyrénées. Les organisateurs ont tenu à renouveler les cols auxquels les coureurs s'attaqueront. Les favoris attaqueront bille en tête les Alpes lors de la 13ème étape, avec une ascension finale vers Chamrousse. Mais la grande étape alpestre (14ème) sera le lendemain, et proposera au peloton le Lautaret et l’Izoard pour se terminer à Risoul .

Les Pyrénées arriveront très tard cette fois-ci, pour une dernière semaine qui s'annonce dantesque. Le peloton fera sans doute une indigestion lors de la 17ème étape, avec au programme le col du Portillon, Peyresourde, Val Louron et Pla d’Adet . Le lendemain, il gravira le Tourmalet sur la route d’Hautacam (18e étape).

 

Un seul contre-la-montre

Exit le contre-la-montre par équipes, qui avait fait son retour l'an dernier. Voilure réduite également pour l'épreuve individuelle, puisqu'un seul chrono a été programmé. Une première depuis les années 50 ! Les organisateurs ont cependant choisi de lui accorder une place très stratégique, puisqu'il aura lieu en sortie des Pyrénées (54 km entre Bergerac et Périgueux ), la veille de l'arrivée à Paris (prévue le 27 juillet).> Cliquez sur l'image pour l'agrandir :

Tour de France 2014 : le parcours
Tour de France 2014 : le parcours
Choix de la station

À venir dansDanssecondess