Tous les sports

Vive la Savate à Léon !

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne mardi 1 novembre 2016 à 17:22

Les succès de l'équipe de France de boxe ont été très suivis au Ring Sénonais
Les succès de l'équipe de France de boxe ont été très suivis au Ring Sénonais © Radio France - Renaud Candelier

De la boxe française, ou encore de la Savate : c’est samedi soir 5 novembre, salle de la Huchette à Léon à partir de 19h30

Le sport est né dans les faubourgs de Paris plus exactement, à la fin du siècle dernier. La Savate fut longtemps concurrente de la boxe anglaise qui a ensuite pris le dessus juste avant la deuxième guerre mondiale. Le club de Léon, l’une des cinq associations landaises, organise son gala annuel le week-end prochain. Il y aura dix combats et les meilleurs français de la discipline.

Cinq clubs dans les Landes

Cinq clubs de boxe française, l’autre appellation du genre, existent dans les Landes : Biscarrosse, Mont-de-Marsan, Parentis, Hossegor et donc Léon qui compte 65 sociétaires, dont un tiers de jeunes femmes. Il y a un as parmi eux : Loïc Pélinard, qui boxe en 1ère série nationale, le haut du panier. Il s’attaquera début janvier 2017 aux qualifications en vue des championnats de France qui auront lieu en mars prochain..

55 000 licenciés en France

La boxe française qui revendique 55 000 licenciés dans tout le pays est une vieille discipline qui s’est développée dans la deuxième moitié du 19è siècle. Elle a longtemps été dans les pays francophones, y compris au Canada, le sport de combat le plus pratiqué, loin devant la boxe anglaise, qui n’utilise elle que les poings et les coudes, quand la Savate se sert non seulement également des pieds mais aussi de la canne d’usage, ustensile masculin jusque dans les années trente.

Anecdote d’origine de la Savate, il s ‘agissait en fait au départ de réguler les combats de rue entre «apaches », les voyous parisiens de la belle époque. Gérard Dupré le président du club de Savate de Léon.

Gérard Dupré président du Club de Boxe Française de Léon

La boxe française est accessible à tous en loisir ou compétition. La pratique ne nécessite pas de disposition physique particulière.