Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Adrien Hardy et Thomas Ruyant remportent la Transat AG2R La Mondiale

vendredi 11 mai 2018 à 5:06 Par Frédérick Colas et France Bleu Armorique, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Loire Océan et France Bleu Nord

Le duo Adrien Hardy - Thomas Ruyant sur Agir Recouvrement a franchi en vainqueur la ligne d'arrivée de la Transat AG2R La Mondiale à Saint Barthélémy aux Antilles à 0h42 (heure de métropole) ce vendredi. Ils pulvérisent le record de l'épreuve en 18 jours, 11 heures, 48 minutes et 22 secondes.

Adrien Hardy (à gauche) et Thomas Ruyant sabrent le champagne à St Barthélémy
Adrien Hardy (à gauche) et Thomas Ruyant sabrent le champagne à St Barthélémy - Alexis Courcoux

Dix-huit jours, 11 heures, 48 minutes et 22 secondes. Adrien Hardy et Thomas Ruyant ont pulvérisé le record de la Transat AG2R La Mondiale. Le nantais et son co-skipper nordiste sur Agir Recouvrement ont remporté la course, ce vendredi, à Saint Barthélémy aux Antilles.

« C'est génial ! Merci l'accueil ! On savait qu'on allait gagner, mais on en a pris conscience sur la ligne, quand on voit qu'on est le premier bateau à l'arrivée" Adrien Hardy

Au départ de Concarneau, le 22 avril dernier, le Adrien Hardy et Thomas Ruyant faisaient partie des gros bras de cette transat en double à armes égales. Les pronostiqueurs ne s'y étaient pas trompés, connaissant leur capacité de vitesse sur l'eau. Mais peu avaient misé sur leur clairvoyance météo. C'est pourtant la stratégie qui leur a le plus réussi. Les deux compères ont construit leur victoire avec deux options plutôt extrêmes: très à l'ouest dès le départ de Concarneau et jusqu'aux Canaries. Puis, le plus au nord de la flotte pour traverser l’océan. Pointés en tête au bout de 10 jours de course, ils n'ont jamais été rattrapés.

Sébastien Simon (avec chapeau) et Morgan Lagravière à leur arrivée à Gustavia - Aucun(e)
Sébastien Simon (avec chapeau) et Morgan Lagravière à leur arrivée à Gustavia - Alexis Courcoux

Une heure et neuf minutes plus tard, Sébastien Simon et Morgan Lagravière sur Bretagne CMB Performance ont pris la 2e place en arrivant dans le port de à Gustavia à 1 h 57 (heure francaise).

Le podium est complété par Gildas Mahé et Nicolas Troussel sur Breizh Cola arrivé à 4h36.

Plus d'info sur le site de la transat ici