Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Brest Atlantiques, le départ de cette course inédite se rapproche

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Notez la date du 3 novembre sur votre agenda, jour du départ de Brest Atlantiques, une course inédite, qui permettra à quatre géants des mers de voler au large... et de s'affronter dans un demi-tour du monde. De Brest à Brest, via Rio de Janeiro et Cap Town en Afrique du Sud.

Les skippers à la présentation de la course à Brest, François Gabart, Franck Cammas, Charles Caudrelier, Thomas Coville, Jean-Luc Nélias, Yves Le Blévec
Les skippers à la présentation de la course à Brest, François Gabart, Franck Cammas, Charles Caudrelier, Thomas Coville, Jean-Luc Nélias, Yves Le Blévec © Radio France - Valérie Le Nigen

Brest, France

Brest renoue enfin avec la course au large. A partir du 24 octobre,  quatre géants des mers seront quai Malbert à Brest, à proximité d'un village de 300 mètres de long. Le 3 novembre, en début d'après midi, ils s'élanceront pour une boucle atlantique de 14 000 milles, doit un demi tour du monde. D'où, le "S" à Atlantiques.  Les bateaux, Actuel Leader, Maxi Edmond de Rothschild, Sodebo Ultim 3, Trimaran Macif sont les acteurs majeurs de la flotte de la Classe Ultim 32/23. Des monstres de 32 mètres de long, capables de voler

Une course idéale pour voler

"Ce qui va être fou", s’enthousiasme François Gabart, skipper de Trimaran Macif, "c'est d'avoir un terrain de jeu idéal pour ces géants.  On ne pourra que progresser sur le vol au large."  Ces ultims se sont déjà affrontés à la Route du Rhum, mais cette fois, ils vont être en compétition pendant un demi-tour du monde. 

" Un phénomène qui montre que l'on vit une époque formidable"

" C'est un terrain de jeu fantastique", se réjouit Thomas Coville. "On va voler avec ces engins autour de la planète. C'est un phénomène qui montre que nos vies sont bousculées et que l'on vit une époque formidable. On a besoin d'engins comme ceux-ci pour se rappeler qu'on  a de la chance et qu'ensemble, on va faire des choses formidables."

Des équipages en binôme avec un médiaman

La course se jouera en binôme. Mais un médiaman est aussi embarqué pour faire vivre dans chaque bateau cette aventure,  soit probablement une trentaine de jours.  A Brest, les bateaux sont attendus à partir du 24 octobre. Ils seront quai Malbert. Le village sera ouvert à partir du 26.

Choix de la station

France Bleu