Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

"C'est un exploit incroyable et au final on s'y attendait presque", les réactions après le record de François Gabart

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu La Rochelle, France Bleu

Après l'exploit de François Gabart, qui bat le précédent record du tour du monde en solitaire de six jours, les réactions sont nombreuses ce dimanche pour féliciter le navigateur. Au premier rang, Thomas Coville, qui détenait le record, et qui s'est dit ému "en se mettant à sa place".

François Gabart signe un exploit avec ce nouveau record.
François Gabart signe un exploit avec ce nouveau record. © Radio France - Julien Balidas

Brest, France

Lui-même avait du mal à y croire, cette nuit quand il a coupé la ligne d'arrivée de son tour du monde en solitaire avec six jours d'avance sur le précédent record établi par Thomas Coville il y a un an. "C'est assez fou, c'est assez irréel, je suis un peu abasourdi" confiait François Gabart qui ne réalisait pas encore tout à fait son exploit, alors même que les réactions étaient unanimes, à commencer par celles du Président de la République Emmanuel Macron et de Laura Flessel, la ministre des Sports sur Twitter. 

Le respect il est total" - Thomas Coville

François Gabart vient donc d'effacer la marque de Thomas Coville et le skipper de Sodebo a réagit à cette performance, "moi j'ai été tellement heureux de vivre cela l'année dernière avec Sodebo, ça me marquera toute ma vie. Je ne peux pas m'empêcher de me projeter dans la tête de François. Il va lui aussi connaître cette joie d'avoir réaliser un truc hors-norme. Avec son histoire, avec son panache, avec son projet. Je suis de nouveau ému, de ce que j'ai vécu, en me mettant à sa place." Interrogé par nos confrère de France Info, il a expliqué ; "vous savez quand on fait des tours du monde, il y a deux choses qu'on développent, c'est l'humilité et le respect. L'humilité de comprendre que chaque tour du monde correction à une histoire, il est lié à un fil, à une histoire, à quelque chose qui demande de l'humilité. Et la deuxième chose c'est le respect de l'autre, François bat mon record avec Sodebo aujourd'hui et j'ai un énorme respect pour ce qu'il a fait. Parce qu'en plus je pense, qu'avec Ellen MacArthur, avec Francis Joyon, je suis peut-être un des seuls à pouvoir mesurer le tour du monde magistral que vient de boucler François. 

Il ne nous surprend plus, il réussit tout" - Paul Meilhat, skipper

"En fait il ne nous surprend presque plus parce qu'il réussit toujours tout. C'est un exploit incroyable et au final on s'y attendait presque. Il a une capacité à gérer ses projets et ses courses qui est exceptionnelle. Un grand chapeau à lui et à son équipe", lâche Paul Meilhat, ancien skipper Macif, désormais à la barre de l'IMOCA SMA. 

Un jeune homme pressé" - Christian Le Pape, directeur du pôle France Course au large

"Ce qu'on peut retenir c'est que c'est peut-être un passeur entre le monde de l'exploit et le monde de la course. Pour la première fois de l'histoire, on a cette double réussite : le meilleur en compétition et le plus rapide à la voile en solitaire. Il a cette trajectoire de jeune homme pressé tout en gardant son humilité. Il a une forte capacité de travail et une force de persuasion hors du commun. Il arrive à entraîner des gens dans ses projets, les booster", explique de son côté le directeur du pôle France Course au large de Port-la-Forêt Christian Le Pape.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu