Voile

Cascade d'abandons dans la Transat Jacques Vabre

Par Jocelyne Jean, France Bleu mardi 27 octobre 2015 à 8:00

Prince de Bretagne
Prince de Bretagne - Marcel Mochet

Une nuit de cauchemar pour les skippers de la Transat Jacques Vabre. 24h après le départ du Havre, dimanche, la flotte est entrée dans le dur, subissant une grosse dépression. Au moins trois abandons dont celui de l'un des favoris le maxi trimaran de Lionel Lemonchois et Roland Jourdain

Ils s'étaient préparés au gros temps, les skippers de la Transat Jacques Vabre et ils n'ont pas été déçus ! La nuit a été très dure avec des rafales à près de 30 noeuds (plus de 55 kms/h). Résultat au moins trois abandons à peine 24 h après le départ du Havre.

Prince de Bretagne chavire

A la barre de ce géant des mers, deux skippers de renoms.  Lionel Lemonchois et Roland Jourdain avaient de grandes ambitions pour leur maxi trimaran, mais alors qu'ils se trouvaient au large du cap Finistère, leur bateau a chaviré. Heureusement, ils ont trouvé abri à l'intérieur et sont sains et saufs. Les deux marins n’ont pas demandé d’assistance et c'est leur équipe technique qui s'occupe d 'organiser les secours.

Avaries techniques

Edmond de Rotchild - Aucun(e)
Edmond de Rotchild - transat Jacques Vabre

Un peu avant, Sébastien Josse et Charles Caudrelier (Edmond de Rothschild) avaient décidé d'abandonner  en raison d'"une série d'incidents" à bord de leur Imoca (monocoque de 18,28 m) flambant neuf et mettaient le cap sur Lorient (Morbihan). Une décision douloureuse mais nécessaire pour Sébastien Josse :

 "La construction du Mono60 Edmond de Rothschild a réclamé plus d’un an de travail et ce bateau a été conçu et imaginé pour le Vendée Globe, qui reste l’objectif majeur de l’équipe avec cette unité. C’est dur de devoir renoncer mais nous ne devons pas perdre de vue notre but."

Un autre duo, Jérémie Beyou/Philippe Legros (Maître Coq), en escale technique à Roscoff (Finistère), avait décidé lundi après-midi de jeter l'éponge suite à des problèmes de gréement sur leur Imoca.

Demi tour

On est pour l'instant dans l'incertitude concernant deux bateaux qui ont fait demi-tour mais qui n'ont pas abandonné. Morgan Lagravière et Nicolas Lunven (Safran) en raison d' une avarie à bord de leur Imoca sont en route vers Brest.Le duo australo-français Jackson Boutell/Gildas Mahé (Team Concise) eux se dirigent vers l'Irlande mardi après avoir informé la direction de course d'une avarie à bord de leur Class40, un bateau d'une douzaine de mètres de long.

>> Retrouvez le classement et la situation des skippers de la Transat en temps réel.