Culture – Loisirs

Charlie Dalin : "Un rêve qui se réalise"

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) lundi 19 octobre 2015 à 11:20

Le Havrais Charlie Dalin en lice pour remporter la transat
Le Havrais Charlie Dalin en lice pour remporter la transat © Maxppp

Natif du Havre, Charlie Dalin participe à sa toute première Transat Jacques Vabre. Le départ de la 12ème édition sera donné le dimanche 25 octobre, à 13h30.

Les havrais auront dû patienter longtemps avant de voir l'un des leurs revenir sur la Transat. Huit ans après les frères Langevin, Charlie Dalin, 31 ans, défendra les couleurs de sa ville natale, à partir de dimanche prochain, lors de la 12ème édition de la Transat Jacques Vabre.

Les 84 skippers engagés - 42 bateaux - seront répartis dans 4 catégorie : Imoca, Ultime, Class 40 et Multi 50. Ils tenteront de gagner la ville d'Itajai, le plus rapidement possible. Une façon aussi de tester les bateaux et de se préparer, pour certains, au prochain Vendée Globe, en 2016.

Un duo complémentaire

Architecte naval de formation, Charlie Dalin est aussi champion de France 2014 de Figaro. Considéré par ses pairs comme un futur grand nom de la navigation, le garçon a vite été repéré par Yann Eliès, son futur partenaire sur la Transat. Vainqueur de l'édition 2013 dans la catégorie Multi 50, le breton a jeté son dévolu sur Charlie Dalin au terme de la dernière Route du Rhum, une course durant laquelle les deux hommes avaient pour la première fois collaboré. A ce moment là, Yann Eliès affirme avoir compris qu'ils seraient tous les deux très complémentaires, un peu "comme le yin et le yang" ; "l'un très cartésien (ndlr : Charlie) et l'autre qui marche plus au feeling" (ndlr : Yann).

"Un rêve qui se réalise"

Installé à La Forêt Fouesnant, dans le Finistère, Charlie Dalin a grandi au Havre. Après avoir fait ses classes "sur le circuit Figaro, l'antichambre des Imoca", le jeune homme fait aujourd'hui "un premier pas dans le monde de  ces bateaux mythiques", lui qui allait au collège Irène Joliot-Curie, à 600m du quai Paul Vatine, où est aujourd'hui amarré le monocoque Queguiner, sur lequel il embarquera le week-end prochain. "J'ai grandi devant cette course (...) alors d'être au départ, de l'autre côté de la barrière, c'est vraiment un rêve qui se réalise", confie-t-il.

Portrait de Charlie Dalin avec Bertrand Queneutte

Un autre Havrais engagé

Dans la très populaire catégorie Imoca, un autre havrais s'engage pour la première fois, aux côtés d'Arnaud Boissière. Il s'agit de Stan Maslard, 34 ans. L'homme co-skippera "Le bateau des métiers", un monocoque d'occasion de 60 pieds fabriqué en 2007 (ex Virbac-Paprec) et que détenait précédemment le grand navigateur Jean-Pierre Dick. 

"Quéguiner", le bateau sur lequel va naviguer Charlie Dalin - Aucun(e)
"Quéguiner", le bateau sur lequel va naviguer Charlie Dalin - Bertrand Queuneutte

Enfin, un troisième haut-normand prendra le départ de cette transatlantique, en la personne de Manuel Cousin, navigateur amateur, inscrit dans la catégorie Class 40, avec son coéquipier Gérald Quéhouron, sur un bateau sponsorisé par une entreprise du Havre, le Groupe Sétin.