Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

Clarisse Cremer, première femme à terminer la 9e édition du Vendée Globe

Clarisse Cremer (Banque Populaire X) a terminé ce mardi à 16h44 le Vendée Globe 2020-2021 à la 12e place, en 87 jours, 2 heures, 24 minutes et 25 secondes. Elle se classe première femme de cette édition.

Clarisse Cremer, sur son Banque Populaire X devient la première femme a achever cette édition du Vendée Globe 2020-2021.
Clarisse Cremer, sur son Banque Populaire X devient la première femme a achever cette édition du Vendée Globe 2020-2021. - Adrien François / Addviso / Vendée Globe

Elle a réussi son pari. Clarisse Cremer a bouclé son Vendée Globe. Elle termine donc à un peu plus de 6 jours du vainqueur, Yannick Bestaven

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La navigatrice de Banque Populaire X, qui a découvert la course au large il y a cinq ans et l’IMOCA il y a 2 ans, boucle son premier tour du monde. Elle se classe première femme de cette édition. Clarisse Cremer bat par la même occasion le record du Vendée Globe le plus rapide jamais réalisé par une femme. Il était détenu depuis 2001 par la Britannique Ellen McArthur qui avait bouclé l'épreuve à la deuxième place en 94 jours 4 heures et 25 minutes. 

La navigatrice âgée de 31 ans est tenace. Elle déborde d'enthousiasme. Pourtant, ce Vendée Globe a été plus que musclé. Il a fallu gérer les dépressions, les vagues de plus de sept mètres parfois. Elle a dû surmonter quelques tracas notamment lors de la remontée de l'Atlantique. Il a fallu qu'elle monte deux fois en haut de son mât pour réaliser des réparations de voile.  

Basée à Lorient, et originaire de la région parisienne, Clarisse Cremer a passé, enfant, pas mal de temps en Bretagne pendant ses vacances. C'est là qu'elle a attrapé le virus de la voile. Diplômée de HEC Paris en 2013, elle choisit la voie de la course au large en 2016.

Avant le Vendée Globe, elle s'est engagée dans la Mini-Transat en 2017, puis le Figaro.  Banque Populaire lui propose alors de mener le projet IMOCA. Elle parle d’une "occasion en or", mais ne balaie pas les questions sur sa légitimité. "Je sais que d’autres skippers auraient pu avoir ma place. Cette opportunité, c’est aussi une responsabilité".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess