Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

EN IMAGES - Vendée Globe : arrivée de Jean Le Cam, le doyen et héros de cette 9e édition

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Jean Le Cam a franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe au large des Sables-d'Olonne ce jeudi soir. Le Breton, doyen de la course, a bouclé son tour du monde en 81 jours, 05 heures, 59 minutes et 55 secondes. Il a marqué cette 9e édition en sauvant Kevin Escoffier après son naufrage.

Jean Le Cam termine 4e au classement général de la 9e édition du Vendée Globe.
Jean Le Cam termine 4e au classement général de la 9e édition du Vendée Globe. © AFP - LOIC VENANCE / AFP

C'est le héros de cette 9e édition du Vendée Globe. Jean Le Cam est le huitième skipper à couper la ligne d'arrivée au large des Sables-d'Olonne ce jeudi soir. Le marin a terminé son tour du monde à la voile, en solitaire et sans escale, en 81 jours, 05 heures, 59 minutes et 55 secondes. "Les gens ont bravé la nuit pour nous accueillir, ça fait chaud au cœur, a déclaré le Roi Jean. La dureté de ce Vendée Globe pour moi a été incroyable, exceptionnellement difficile."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le Breton a obtenu une bonification pour avoir réussi à sauver Kevin Escoffier. Le doyen de la course a en effet bénéficié de 16 heures et 15 minutes de compensation, ce qui ramène son temps officiel à 80 jours, 13 heures, 44 minutes et 55 secondes et lui permet de remonter à la 4e place au classement général de la course.

Un sauvetage spectaculaire

Pour sa 5e participation, le navigateur de 61 ans a marqué ce 9e Vendée Globe en sauvant son concurrent Kevin Escoffier dans des conditions de mer dantesques. Le 30 novembre dernier, le bateau PRB se brise en deux, Escoffier déclenche sa balise de détresse et se réfugie sur un radeau de survie. Quatre skippers sont déroutés pour le retrouver.

Il faut alors onze heures à Jean Le Cam pour récupérer le marin, dans une mer démontée. Ce sauvetage émeut toute la France, jusqu'au chef de l'Etat. Emmanuel Macron félicite les deux skippers lors d'un appel vidéo : "Ça a rendu fiers tous les gens de mer, tout le monde a été très ému de ce qui s'est passé. Vous avez montré que c'est pas qu'une compétition. C'est aussi des valeurs et de la camaraderie."

Après une semaine de colocation, Kevin Escoffier est récupéré par la Marine Nationale et Jean Le Cam peut reprendre son tour du monde en solitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Lors du Vendée Globe 2008-2009, c'était Jean Le Cam qui avait lui-même été secouru, au large du Cap Horn. Réfugié à l'avant de son bateau à l'envers, il avait été sauvé par Vincent Riou, alors skipper du... PRB.

Le bateau de Jean Le Cam retourné au large du Cap Horn lors du Vendée Globe 2008-2009.
Le bateau de Jean Le Cam retourné au large du Cap Horn lors du Vendée Globe 2008-2009. © AFP - CHILEAN NAVY

Un marin d'exception qui se rêvait danseur

Né à Quimper en 1959, Jean Le Cam débute la voile très tôt. Il fait ensuite son service militaire à bord du bateau d'Eric Tabarly, avec qui le marin fera son premier tout du monde. "Jean est très timide, et là il a pris sa 2 CV, il est arrivé chez les Tabarly, il a toqué à la porte et a demandé à voir Eric", explique à l'AFP Anne Le Cam, la femme de Jean.

"Jean c'était un peu le fils, le gamin de la maison, l'insupportable aussi d'ailleurs parce qu'il a toujours eu un caractère très tranché, sa mère se désespérait quelques fois un peu de lui", raconte à l'AFP, Jacqueline Tabarly, la veuve d'Eric Tabarly. Les deux maris navigueront ensuite plusieurs fois ensemble : "Eric avait confiance en Jean, il savait que Jean était un peu 'braque' quelques fois mais que c'était un gars bien, avec qui il aimait parler bateau et faire du bateau. Ils se complétaient bien, c'était des garçons qui ne parlaient pas quand ils n'avaient rien à dire".

Il a une gueule, une gueule de marin. - Gaëtan Gouerou

Jean Le Cam, surnommé "Le Roi Jean" à son arrivée aux Sables-d'Olonne.
Jean Le Cam, surnommé "Le Roi Jean" à son arrivée aux Sables-d'Olonne. © Radio France - Anne Patinec

Avec Gaëtan Gouerou et Hubert Desjoyeaux, Jean Le Cam fonde en 1986 le chantier CDK Composite à la Forêt-Fouesnant dans le Finistère, pour construire des bateaux innovants. "Il a une gueule, une gueule de marin, il a les yeux plissés par le soleil mais aussi par son envie d'aller où il veut. Il n'est pas lisse, confie Gaëtan Gouerou à l'AFP. Olivier de Kersauzon nous avait surnommés 'la vallée des fous' ! On était assez novateurs, on a été parmi les premiers à utiliser des matériaux composite utilisés dans l'aéronautique. On était liés tous les trois, Jean était le marin, Hubert le technicien et moi le gratte-papier."

Durant sa longue carrière, celui que l'on surnomme "le Roi Jean" a remporté notamment la Solitaire du Figaro à trois reprises (1994, 1996, 1999), la Barcelona World Race en 2015 (course autour du monde en double), ou encore la Transat Jacques-Vabre (2013). Il vient d'achever son 5e Vendée Globe (2e en 2004, 5e en 2012, 6e en 2016, abandon en 2009).  

Quand il est complètement dans son élément, sur l'eau, c'est un personnage adorable, attentionné, c'est juste un moment de bonheur d'être avec lui sur l'eau, réellement. - Gaëtan Gouerou

Durant cette 9e édition, le Breton a surpris par son habilité à rester dans le peloton de tête malgré un bateau vieux de 13 ans, mais qu'il connaît sur le bout des doigts. Heureux plus que tout en mer, Jean Le Cam aime tout de même quelques plaisirs terrestres. "Le bon vin, la bonne chère, ce sont ses antidépresseurs, dit sa femme. Et son défouloir c'est la danse. Il adore danser le rock. Petit, il rêvait de faire de la danse classique".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess