Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

EN IMAGES - Vendée Globe : arrivée du Finlandais Ari Huusela, la course se termine

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu

La 9e édition du Vendée Globe est bel et bien terminée. Le dernier de la course, Ari Huusela, a bouclé son tour du monde ce vendredi après 116 jours en mer. Il est le premier Finlandais à franchir la ligne d'arrivée aux Sables-d'Olonne.

Ari Huusela a franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe ce vendredi, marquant la fin de cette 9e édition.
Ari Huusela a franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe ce vendredi, marquant la fin de cette 9e édition. - Jean-Louis Carli / Alea

Le dernier mais le premier Finlandais ! Ari Huusela a franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe aux Sables-d'Olonne ce vendredi à 8h35, marquant la fin de cette édition. Après 116 jours, 18 heures, 15 minutes et 46 secondes sur son bateau Stark, le skipper retrouve enfin la terre ferme. Il termine 25e et donc dernier de cette 9e édition, mais le navigateur de 58 ans est le premier Finlandais à boucler un tour du monde à la voile, en solitaire et sans escale.

"Je suis très fier d'être le premier Finlandais à terminer le Vendée Globe. C'est mon projet depuis si longtemps... Je suis super super super content d'avoir terminé la course !", a déclaré le marin à son arrivée aux Sables-d'Olonne. "Super Happy Ari" a terminé la course 36 jours après le vainqueur Yannick Bestaven

La remontée de l’Atlantique a été une lutte. - Ari Huusela

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pilote de ligne dans la compagnie Finnair, Ari Huusela a participé à la Mini-Transat en 1999 et en 2007. En 2014, il était déjà devenu le premier skipper nordique à terminer la Route du Rhum. Après une nouvelle participation à la course qui relie Saint-Malo à la Guadeloupe, le marin a concouru à la Transat Jacques-Vabre fin 2019.

Ari Huusela va peut-être susciter des vocations dans son pays. Une belle victoire pour le skipper de 58 ans, devenu un héros dans son pays.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Arrivée du dernier du Vendée Globe Ari Huusela.
Arrivée du dernier du Vendée Globe Ari Huusela. - Jean-Louis Carli / Alea

"Aller skier en Laponie"

Dans un entretien avec les directeurs de la course fin février, le skipper finlandais avait déjà une idée bien précise de son programme une fois arrivé : "Après cinq ou six jours aux Sables pour remettre le bateau en état, on va rentrer à la maison et aller skier en Laponie. Ça fait plus de six mois que je suis parti de chez moi maintenant !". 

Ari Huusela n'est pas sur de reprendre son travail de pilote rapidement, en raison de l'épidémie de Covid-19 : "La situation en Finlande et ailleurs est toujours mauvaise, donc il n’y a pas énormément de vols et je ne sais pas si ça va s’améliorer cet été". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess