Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

EN IMAGES - Vendée Globe : "Il faut savoir être un Macgyver", raconte le Sablais Benjamin Dutreux de retour

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le skipper Benjamin Dutreux vient de terminer son Vendée Globe en 81 jours, 19 heures et 45 minutes. Le marin de l’île d’Yeu décroche une neuvième position. Une course difficile reconnait le Vendéen.

Le skipper est rentré chez lui, en Vendée, ce mercredi après 81 jours en mer
Le skipper est rentré chez lui, en Vendée, ce mercredi après 81 jours en mer © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Beaucoup d'émotion ce vendredi à la ligne d'arrivée du Vendée Globe au large des Sables-d'Olonne. Le skipper Vendéen d'adoption, Benjamin Dutreux, vient de terminer sa course en 81 jours, 19 heures, 45 minutes et 20 secondes. Le coureur d'Omia termine la course à la neuvième position juste derrière Giancarlo Pedote. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un long combat 

Depuis le début, le Vendéen se bat pour participer au tour du monde en solitaire. En juin dernier, Benjamin Dutreux perd son sponsor principal. Le groupe Oceania Hotels, touché par la crise sanitaire, avait décidé de se désengager. Il manquait donc 350.000 euros au jeune navigateur. En septembre, l'entreprise Omia, basée en Charente, spécialisée dans les cabines de peinture, a décidé de rejoindre le projet. "On a jamais baissé les bras et si ça peut donner un exemple", lance le skipper en conférence de presse sous les applaudissements. 

Le skipper a connu de nombreuses galères sur son bateau. "La liste est importante. Il faudrait que j'aille chercher mon tableau Excel", plaisante Benjamin Dutreux à son retour. "Il faut être un bon bricoleur si on veut gagner le Vendée Globe. Il faut savoir être Macgyver". 

Une arrivée en famille

Seul en mer depuis près de trois mois, Benjamin Dutreux, a remonté ce vendredi après midi, le chenal des Sables-d'Olonne. Une arrivée en fanfare devant sa famille, chez lui sur ses terres. Ses parents installés à l’Ile-D’yeu depuis 20 ans et sa grand-mère étaient présents.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Tu peux être fier de ton parcours. - Damien Seguin, 7e du Vendée Globe 2020 

Lors de sa conférence de presse, Damien Seguin a pris le temps de féliciter le skipper vendéen. "Je veux te dire toute mon admiration. Nous étions à coté dans l'Océan indien, et ça a été un réel plaisir de te croiser. J'ai découvert un compétiteur acharné. On se recroisera vite sur l'eau.  Tu peux être fier de ce que tu as fait champion".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess