Voile

Fabien Delahaye franchit encore un palier avec la transat Jacques Vabre

Par Jean-Pierre Blimo, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) lundi 14 septembre 2015 à 16:38

Fabien Delahaye change de dimension avec Jean-Pierre Dick -
Fabien Delahaye change de dimension avec Jean-Pierre Dick - © Max PPP - Vincent Mouchel

Fabien Delahaye sera l'un des normands engagés sur la prochaine transat en double Jacques Vabre. Vainqueur de l'épreuve il y a deux ans sur un "Classe-40", le caennais monte en grade et sera sur un monocoque de type "Vendée-Globe" aux côtés de Jean-Pierre Dick. Une belle opportunité à 31 ans.

Lorsqu'il s'élancera le 25 otobre prochain en baie de Seine, Fabien Delahaye aura changé de dimension. Jusque là le talent du jeune skipper, passé par la société des régates de Caen-Ouistreham lui avait valu de jolies performances, comme le soutien de la CCI de Caen pendant trois ans, une victoire d'étape en Figaro (2011), un succès aux côté d'Armel Le Cléac'h sur la transat AG2R (2010) ou encore  une victoire dans cette même Jacques Vabre avec Sébastien Rogues sur monocoque de 40 pieds(2013). Cette fois, c'est bien sur un IMOCA flambant neuf que le normand va s'installer pour jouer à nouveau la "gagne", à l'invitation du niçois Jean-Pierre Dick, d'une vigtaine d'années son ainé.

"Jean-Pierre était en pleine construction d'un bateau neuf en vue du prochain Vendée-Globe pour 2016, dans ce cadre le bateau a été mis à l'eau cette année avec la participation à la Jacques Vabre... il recherchait un coskipper, on s'est rencontrés en décembre, il n'avait pas fait son choix, mais on s'est revu et il m'a choisi  pour travailler à ses côtés...."

Un aubaine pour Fabien Delahaye qui était à la fin d'un cycle, en décembre dernier lorsqu'il a s'agit de tourner la page après six années dans le circuit "Figaro". Le normand voulait passer dans une catégorie supérieure, notamment les monocoques de la classe "IMOCA", qui sont la suite logique de la course au large dans le domaine du solitaire.

" c'est la catégorie reine de la course au large en monocoques...on est sur des bateaux de 18 mètres de long qui ont des quilles pendulaires, qui pivotent, des bateaux qui sont construits en carbone, très légers et puissants, d'une autre dimension, avec un plateau sportif très élevé cette année avec de grands noms de la course au large.."                           

Du Figaro à la grande course au Large

Le monocoque en question vient d'être mis à l'eau, construit au chantier "Multiplast" à Vannes, l'un des plus réputés en Bretagne. Le challenge est donc important pour Fabien Delahaye qui va quitter au moins pour un temps les courses réservées aux monocoques de type "Figaro", après quelques faits d'armes remarquables, comme cette victoire sur la transat AG2R il y a cinq ans  ou lors de la première étape de la Solitaire du Figaro voici quatre ans au large de... Ouistreham..!

" Le figaro est un circuit monotype de référence, tout le monde a le même bateau, c'est pour cela que ces courses ont une notoriété, mais la transat Jacques Vabre qui a lieu tous les deux ans a toute une histoire, de part son plateau, est une course très importante dans le domaine de la course au Large" 

Le monocoque de Jean-Pierre Dick et Fabien Delahaye vient donc d'être mis à l'eau, et va subir une semaine de tests, notamment de sécurité. Il devra être amarré au Havre le 16 octobre au plus tard.

Ecoutez l'nterview de Fabien Delahaye réalisée pour France Bleu

L'intw audio de Fabien Delahaye

Pour en savoir d'avantage sur l'équipage Saint-Michel-Paprec de Jean-Pierre Dick et Fabien Delahaye retrouvez le site officiel du team en cliquant ici.

Retrouvez la fiche des skippers sur le site officiel de la course en cliquant ici.

Pour en savoir d'avantage sur la Transat Jacques Vabre, retrouvez le site officiel de la course en cliquant ici.