Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile DOSSIER : La Route du Rhum 2018

Route du Rhum 2018 - François Gabart en convoyage pour Saint-Malo : "On va encore tester plein de petites choses"

jeudi 25 octobre 2018 à 19:08 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu La Rochelle et France Bleu

Le skipper du maxi-trimaran MACIF a pris la mer ce jeudi soir à Port-la-Forêt (Finistère) direction Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Un petit tour de Bretagne pour aller s'aligner sur la ligne de départ du Rhum 2018, mais aussi encore une occasion de tester sa grande machine.

François Gabart juste avant le départ vers Saint-Malo devant son Diam24, dans sa base à Port-la-Forêt
François Gabart juste avant le départ vers Saint-Malo devant son Diam24, dans sa base à Port-la-Forêt © Radio France - Benjamin Bourgine

La Forêt-Fouesnant, France

Voilà l'épouvantail blond ! François Gabart et son maxi-trimaran MACIF, parfaitement au point et affûtés tous les deux, mettent le cap en ce moment sur Saint-Malo pour le départ de la Route du Rhum 2018.

Tester, pousser la préparation jusqu'au bout

Un convoyage, ça pourrait n'être qu'une formalité, mais ça reste malgré tout un moment de large, donc l'occasion de tester et fiabiliser encore des détails sur le trimaran qui détient le record de vitesse en solo autour du monde. "On a encore une très longue job-list", confirme le skipper charentais installé en Finistère. "On ne prendra pas de risque inconsidéré, bien sûr, mais on va voler, oui. On va pousser le bateau. Après, on doit faire attention aussi en arrivant sur Saint-Malo, dans les manœuvres de port, on doit être attentif à tout avec nos bateaux !"

Un couple bateau / marin au top ?

Quand on lui fait remarquer que le couple bateau / marin est sans doute le plus au point et le plus performant de la catégorie Ultime, François Gabart concède une situation "intéressante".

J'ai confiance dans le bateau, on a déjà 'tiré dessus' - François Gabart

"C'est probablement le bateau qui a fait le plus de milles ces 12 derniers mois, en raison du tour du Monde. On progresse, on évolue. Le bateau dans sa version 2018 est clairement plus performant, c'est positif. Mais le bateau a aussi beaucoup évolué. On a des nouveaux foils, donc on a une partie du bateau à redécouvrir, à fiabiliser... et une autre, la plate-forme, qui a fait le tour du Monde, j'ai déjà tiré dessus, j'ai confiance. Les évolutions se sont faites progressivement, et c'est assez intéressant d'être dans cette situation-là".

Le plateau "Ultim"

Dans sa catégorie, François Gabart aura cinq adversaires : Francis Joyon (IDEC), Thomas Coville (Sodebo), Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), Sébastien Josse (Gitana) et Romain Pilliard (Remade - Use It Again). Départ comme pour tout le monde, dimanche 4 novembre à 14h.