Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Frédéric Denis, vainqueur de la Mini Transat 2015

vendredi 13 novembre 2015 à 15:12 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Il a franchi la ligne d'arrivée en pleine nuit à Pointe-à-Pitre. C'était déjà le petit matin en métropole. Mais les problèmes d'horaires n'inquiètent plus le morbihannais Frédéric Denis. Le vainqueur de la Mini Transat 2015 nage dans le bonheur. Impressions.

Frédéric Denis à son arrivée en Guadeloupe
Frédéric Denis à son arrivée en Guadeloupe - Mini Transat

La Trinité-sur-Mer, France

10h12'30'' : la délivrance pour Frédéric Denis. Le skipper du prototype N°800 vient de franchir la ligne d'arrivée, après de longues minutes au ralenti sur les derniers milles. " Je fais durer le plaisir " rigole le nouveau vainqueur de la Mini-Transat.  Fatigué, ému et déjà perdu dans le tourbillon de l'arrivée. Flashs, interviews en rafales, félicitations... Un monde sépare ces moments-là de sa solitude en mer, il y a quelques heures seulement. La course est parti de Douarnenez fin septembre. Après une longue escale à Lanzarote, aux Canaries, les skippers des mini 6.50 ont repris le large il y a 10 jours. Et il est le premier à venir s'amarrer dans la marina de la capitale Guadeloupéenne.

" Finir, c'est déjà l'accomplissement de ce que j'étais venu chercher. Alors, la victoire... "

" J'ai pas encore réalisé. Je suis pas capable de mettre des mots dessus. La Victoire, c'est exceptionnel, mais déjà poser le pied sur le ponton de pointe-à-pitre... Traverser, c'est l’accomplissement que j'étais venu chercher. Toujours dans l'optique de le faire pour gagner. Mais la traversée c'est magique, et là on a eu des conditions magiques. " 

" La Mini,  c'est de la régate, de la technique... tout ça dans une aventure humaine "

" La Mini-Transat, ça  m'a toujours tapé dans l’œil. C'est de la régate, il y a de la technique, de la navigation, du contact... ça regroupe beaucoup de disciplines que j'aime. Je suis technicien, ingénieur, mais j'ai déjà fait beaucoup de match race et régate en flotte. Là, c'est un bon moyen de regrouper tout ça, dans une aventure humaine très intéressante. "

Frédéric Denis à la barre de son prototype N°800 - Aucun(e)
Frédéric Denis à la barre de son prototype N°800 - Mini Transat

" Du bûcheronnage "

" Je ne dois avoir que 2 ou 3 heures de sommeil par jour dans les derniers jours. Je vais tomber dans la journée, forcément, parce que là je marche encore sur l'adrénaline. J'ai tout de suite mis beaucoup d'intensité dans la course. Et j'ai eu des ratés sur la fin, parce que j'ai dormi plus longtemps que ce que je voulais faire. Mais ça a payé. Les conditions ? Ben... on a eu hier après-midi 15 noeuds, et on peut vivre autour. Mais avant, et pendant 10 jours d'affilé, c'était plutôt du bûcheronnage. Très agréable aussi. mais 10 jours d'affilé, c'est usant. Il y avait beaucoup de mer. "