Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Golden Globe Race : affamé, le skipper Uku Randmaa est arrivé ce dimanche aux Sables-d'Olonne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Le skipper estonien, Uku Randmaa est arrivé ce dimanche matin aux Sables-d'Olonne. Après 252 jours de mer, il complète le podium de ce tour du monde à la voile à l'ancienne. Le quinquagénaire attend avec impatience de rejoindre la terre ferme car il est affamé. Il rêve d'une énorme pizza chaude.

Le skipper estonien, affamé à bord de son voilier va se classer 3ème
Le skipper estonien, affamé à bord de son voilier va se classer 3ème © Maxppp -

Les Sables-d'Olonne, France

Il rêvait d'une pizza chaude et avait déjà commandé son premier repas pour son arrivée aux Sables-d'Olonne. Le 3ème concurrent de la Golden Globe Race, l'Estonien Uku Randmaa, 56 ans, est arrivé ce dimanche matin, peu après 10 heures, aux Sables d'Olonne après plus de huit mois passés seul en mer dans cette course où l'on navigue à l'ancienne. Comme pour un Vendée Globe, les skippers effectuent un tour du monde à la voile en solitaire sans escale et sans assistance, mais là ils sont en plus privés de moyens de communications et de navigation modernes. Ils sont juste autorisés à téléphoner à la direction de course. Et cerise sur le gâteau, c'est un skipper affamé qui met un terme à son tour du monde.

N'a quasiment plus rien à manger

Depuis qu'il a passé le cap Horn il y a presque deux mois,  Uku Randmaa rationne sa nourriture. Il lui restait des soupes, quelques plats lyophilisés, un peu de riz et de sucre qu'il a fallu répartir au fil des jours. Il a aussi réussi à pêcher quelques poissons. Heureusement, il ne manquait pas d'eau douce.  Il a perdu une bonne vingtaine de kilos mais garde le moral.  Selon la direction de course, il est pressé d'arriver. 

Jean-Luc Van Den Heede, le vainqueur de ce tour du monde à l'ancienne est arrivé il y a plus d'un mois, le 29 janvier suivi du Néerlendais Mark Slats deux jours et demi plus tard. Tous deux étaient aux Sables pour accueillir le skipper estonien. Il reste encore deux concurrents en mer. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu