Voile

Imoca 60, le bateau du Vendée Globe

Par Frédéric Fleurot, France Bleu Gironde et France Bleu Loire Océan vendredi 21 octobre 2016 à 15:15 Mis à jour le dimanche 30 octobre 2016 à 12:15

les voiliers du Vendée Globe au ponton des Sables d'Olonne
les voiliers du Vendée Globe au ponton des Sables d'Olonne © Radio France

29 concurrents au départ du Vendée Globe pour réaliser un tour du monde à la voile sans escale ni assistance à bord d'un Imoca 60, ce monocoque véritable formule 1 des mers.

Ce sont 29 Imoca 60, voilier monocoque, qui prendront le départ des Sables d'Olonne le 6 novembre pour le 8ème Vendée Globe, un tour du monde en solitaire sans escale ni assistance. Pour un marin solitaire, ce type de bateau fortement toilé est le plus puissant de la planète avec une vitesse de pointe de 30 noeuds (55 km/h). A titre de comparaison la pratique du ski nautique avec une embarcation à moteur nécessite une vitesse de 20 noeuds...

Imoca 60 - La Mie Câline, ses caractériques-clés

Ce voilier, véritable formule 1 des mers, répond à des normes bien précises définies par la classe Imoca (International Monohull Open Class Association). France Bleu vous propose de monter à bord de l'un d'entre eux pour en connaitre tous les secrets. Direction les pontons du port Olonna des Sables d'Olonne où sont regroupés les 29 voiliers du Vendée Globe, ces Imoca 60 dont un certain nombre de caractéristiques sont communes. Parmi eux le voilier "La Mie Câline" et son skipper Arnaud Boissières. Ce bateau construit en Nouvelle-Zélande en 2007 et avec lequel Jean-Pierre Dick et Damian Foxall ont remporté la Barcelona World Race 2007-08, sous les couleurs de Paprec-Virbac 2.

  • type de voilier : monocoque
  • longueur : 60 pieds d'où son nom Imoca 60, ce qui représente 18 mètres
  • largeur : 5,45 m
  • mât d'une hauteur de 29 mètres
  • quille pendulaire de 4,5 mètres. un procédé inventé par Michel Desjoyaux au début des année 1990 et qui permet à la quille de s’orienter latéralement jusqu’à environ 40°. Elle oscille tel un pendule et joue un rôle de contrepoids à la surface de voilure.
  • poids de 8 tonnes
  • 2 safrans et 2 dérives
  • grande voile de 180 m²
  • sous spi la surface de voilure atteint les 600 m²
  • vitesse de pointe 30 noeuds
  • lors de l'édition 2012 du Vendée Globe, Arnaud Boissières a parcouru son tour du monde a une vitesse moyenne de 12,8 noeuds

Quel budget pour prendre le départ du Vendée Globe ?

Un Imoca 60 nouvelle génération coûte 4 millions à la construction, d'occasion ce type de bateau se vend de 500 000 à 1,2 millions d'€. Pour ce Vendée Globe Arnaud Boissières qui est accompagné de 3 personnes a un budget de 2,3 millions d'euros. Un exemple de dépense incontournable avec une grande voile neuve de 50 000 €

En savoir plus

Vendée Globe, le dossier France Bleu
Imoca 60

Partager sur :