Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Kevin Escoffier succède à Vincent Riou à la barre du 60 pieds IMOCA PRB

vendredi 21 décembre 2018 à 13:34 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique et France Bleu Loire Océan

Le vainqueur du Vendée Globe 2005 ne prendra pas le départ du tour du Monde en solitaire en 2020. Pour le remplacer à la barre du monocoque PRB, ce sera Kevin Escoffier, déjà spécialiste des multicoques et du tour du monde en équipage.

Kevin Escoffier et Vincent Riou
Kevin Escoffier et Vincent Riou - ©Eloi Stichelbaut / PRB

Bretagne, France

PRB est l'un des sponsors historiques du Vendée Globe. L'entreprise vendéenne épaule des skippers depuis Jean-Yves Hasselin en 1992, Puis Isabelle Autissier, et bien sûr Michel Desjoyeaux, vainqueur en 2001/2002... Mais Vincent Riou sera resté le skipper le plus fidèle à l'entreprise de BTP jusque-là. 

Après la dernière Route du Rhum, remportée par Paul Meilhat et que Vincent Riou a terminé en quatrième place, le skipper breton a visiblement fait part de son envie de passer la main à la barre de PRB. Ce vendredi, dans un communiqué, l'entreprise annonce donc la suite des opérations. 

Escoffier, déjà à triple tour !

Pour PRB, la suite logique, c'est bien de faire un nouveau Vendée Globe, le bateau reste compétitif (même si ce sera son troisième Vendée Globe) et équipé de foils. Pour succéder au bigouden Riou, l'équipe de course au large a jeté son dévolu sur un marin malouin, Kevin Escoffier, dont le pedigree est déjà long comme un jour de pétole : Trophée Jules Verne sur Banque Populaire V avec Loïck Peyron, directeur du bureau d'études pour cette même équipe, deux Volvo Ocean Race au compteur. 

Gros défi

Pour Kevin Escoffier, 38 ans, c'est une première dans le monde de l'IMOCA en tant que skipper en titre, il a un joli bateau entre les mains, capable d'aller très vite et donc de rivaliser avec la dernière génération de 60 pieds.

La suite pour Riou

Quant à Vincent Riou, il s'est engagé dans un rôle de manager avec le défi de Sébastien Simon. Le jeune skipper vendéen est actuellement en train d'assembler un tout nouvel IMOCA (Arkéa-Paprec) dans ses chantiers de Port-la-Forêt.