Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La relance éco : le jeune espoir de la voile boucle in extremis le budget de sa première Solitaire du Figaro

Le départ de la Solitaire du Figaro a lieu ce dimanche 30 août à Saint-Quay-Portrieux avec 35 skippers engagés. Dans le contexte de crise sanitaire, certains ont failli rester à quai, faute de budget. Voici l'histoire de Robin Follin, jeune méditerranéen, âgé de 25 ans, membre du pôle Finistère.

Robin Follin à Saint-Quay-Portrieux avant le départ de la Solitaire du Figaro
Robin Follin à Saint-Quay-Portrieux avant le départ de la Solitaire du Figaro © Radio France - Johan Moison

C'est peut-être le futur François Gabart, disent certains spécialistes de la voile. Assis en tailleur sur le pont de son bateau amarré au port de Saint-Quay-Portrieux, le jeune marin a le sourire mais les yeux cernés. Il y a un mois, sa participation à la course était encore très incertaine.  C'est sa première solitaire du Figaro.  

Lâché par son partenaire pendant le confinement

"J'avais, avant le Covid, un partenaire qui a préféré arrêté le projet",  raconte Robin. La nouvelle est tombée pendant le confinement. "Sur le moment, je me suis dit, ce n'est pas grave, tu vas rebondir, il faut rester positif mais la période a duré longtemps". Et les doutes se sont installés. "Tu veux être au départ, tu te bouges pour retrouver des partenaires mais comment veux-tu négocier des contrats, trouver des budgets avec des boites qui ne peuvent bientôt plus payer leurs employés ?".

Le plus petit budget de la course

Robin attend patiemment la fin du confinement.  Et petit à petit l'horizon s'éclaircit. Au fil des rencontres, des partenaires, enthousiastes,  commencent à adhérer à son  projet. "C'est énormément de boulot et de sang-froid parce que, plein de fois, tu te dis que tu te lances dans une galère, que tu ne vas pas avoir de ronds, que tu auras des vieilles voiles, que tu ne seras pas compétitif. Et puis, au final, je m'en sors mieux que ce que j'espérais". Le bateau appartient à un grand nom de la voile, Frank Cammas. Le budget bouclé il y a un mois s'élève à 30 000 euros. 

Je ne me mouille pas si je dis que j'ai le plus petit budget de la Solitaire

Robin Follin sera au départ de la Solitaire du Figaro ce dimanche à Saint-Quay-Portrieux aux côtés des têtes d'affiche comme Yann Eliès, triple vainqueur de l'épreuve ou Armel Le Cléac'h, dernier vainqueur du Vendée Globe. 

Dans un contexte où des gens ont perdu leur emploi, connu des galères qui n'ont rien à voir avec les nôtres, il faut relativiser !

Robin travaille en famille avec son oncle et sa copine.  Pour se loger entre les étapes, il cherche les logements les moins chers sur internet.

PODCAST - Un jeune espoir de la voile affronte la tempête sanitaire - Johan Moison

A LIRE AUSSI -Ultim : Macif rompt sa collaboration avec François Gabart

Choix de la station

À venir dansDanssecondess