Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

La Rochelle : deux nouveaux partenaires pour le Pole France de Voile

mercredi 10 janvier 2018 à 6:07 Par Antoine Miailhes, France Bleu La Rochelle

Le Pole France de voile de La Rochelle a conclu un accord avec le Relais Thalasso de Sainte-Marie-de-Ré et la clinique Cardiocéan de Puilboreau. Les deux établissements vont prendre en charge les suivis médicaux d'une dizaine d'athlètes. Jusqu'ici tout se faisait à l'INSEP, à Paris.

Une dizaine d'athlètes du Pole France de Voile de La Rochelle vont bénéficier de ces partenariats.
Une dizaine d'athlètes du Pole France de Voile de La Rochelle vont bénéficier de ces partenariats. © Radio France - Antoine Miailhes

La Rochelle, France

Les sportifs du Pole France de voile de La Rochelle ont de quoi bien préparer les prochains Jeux Olympiques, en 2020. Désormais, les établissements en charge de leurs suivis médicaux se trouvent à côté du port des Minimes, leur lieu d'entraînement.
A la fin de l'année 2017 le pole a conclu un accord avec la Thalasso de Sainte-Marie-de-Ré et la clinique Cardiocéan de Puilboreau. Fini les aller retour entre La Rochelle et l'INSEP de Paris pour les tests d'effort et les séances de récupération.

On perdait plusieurs jours d'entraînement .

Au Relais Thalasso, ils peuvent par exemple bénéficier de séances de cryothérapie quand ils le souhaitent. Une méthode de soin basée sur le froid pour requinquer les muscles. "C'est un avantage non négligeable.", Souligne Jonathan Lobert, médaillé de Bronze aux Jeux de Londres, en 2012. "Quand on terminait une compétition on devait toujours repasser à l'INSEP à Paris pour faire de la cryothérapie. Du coup on perdait quelques jours d'entraînement et on rentrait crevés à cause du voyage." Maintenant, cet outil indispensable à leur bonne condition physique n'est qu'à quelques minutes de voiture. "C'est vraiment un gros plus!" rajoute Charline Picon, championne Olympique de planche à voile à Rio. "Ça va me permettre de bien enchaîner les entraînements avec la récupération et de pouvoir m'occuper en même temps de ma petite famille."

Jonathan Lobert, en pleine séance de cryothérapie. - Radio France
Jonathan Lobert, en pleine séance de cryothérapie. © Radio France - Antoine Miailhes

Quant à la clinique Cardiocéan, elle va prendre en charge l'ensemble de leurs examens médicaux. "On va principalement effectuer des tests d'effort qui permettront de déterminer leur état de forme du moment. Les entraîneurs sauront donc très rapidement quelle est la charge de travail à imposer.", explique Thibaut Guiraud, le directeur de l'établissement.
Avec ce nouveau dispositif, les Rochelais de l'Equipe de France de voile ont donc toutes les cartes en main pour ramener l'or olympique de Tokyo dans deux ans.