Voile

La Transat Jacques Vabre a du coeur !

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) samedi 24 octobre 2015 à 17:55

Bernard Gentric, Victorien Erussard et Thibault Vauchel-Camus
Bernard Gentric, Victorien Erussard et Thibault Vauchel-Camus © Radio France - Bertrand Queneutte

Le départ de la 12ème édition de la Transat Jacques Vabre sera donné demain au Havre. Les 42 bateaux s'élanceront à 13H30. Parmi eux, beaucoup sont soutenus par de grosses marques (Macif, Safran...), mais quelques-uns portent avant tout des projets solidaires ou humanitaires.

Le bateau de Thibault Vauchel-Camus et Victorien Erussard porte bien son nom : "Solidaires en peloton", un navire engagé dans la catégorie Class 40. Car derrière les 2 navigateurs, on trouve d'abord l'Arsep, fondation de lutte contre la sclérose en plaque, mais également le laboratoire Genzyme, spécialisé dans la recherche sur les maladies rares.

Le bateau Solidaires En Peloton - Radio France
Le bateau Solidaires En Peloton © Radio France - Bertrand Queneutte

Naviguer pour une cause, plutôt que pour une marque

Solidaires en peloton - Reportage de Bertrand Queneutte

Et naviguer pour une cause plutôt que pour une marque, c'est ce qui motive Thibault Vauchel Camus : "Nous, on est porteur d'un message. Et ce message, c'est la voix de 90.000 personnes en France qui sont atteintes par la maladie et qui sont pour nous un vivier de motivation et d'encouragements. Donc ça rend les choses très différentes", explique t-il. 

Le petit Henri opéré grâce à Initiatives coeur   - Radio France
Le petit Henri opéré grâce à Initiatives coeur © Radio France

La voix de 90.000 patients

En France, 90.000 patients (dont 800 enfants, au moins) souffrent en effet de sclérose en plaque, maladie qui touche le système nerveux central, en particulier le cerveau, les nerfs optiques et la moelle épinière. Des patients qui, selon Bernard Gentric, vice-président de la fondation Arsep, s'identifient pleinement à la course et aux navigateurs : "Le navigateur qui embarque le matin ne sait pas comment sera sa météo, elle peut évoluer, elle peut être violente. Et pour les patients, c'est un peu ça également (...) les skippers sont parfois obligés de réduire la voilure pour ménager leur bateau, comme les patients sont parfois obligés de réduire la voilure pour ménager l'organisme".

Initiative Coeur - Reportage de Bertrand Queneutte

Sauver au moins 10 enfants malades du coeur

Le projet Solidaires en peloton est aussi généreux que celui de Tanguy de la Motte et Samantha Davies. Engagés sur Initiatives Coeur, les 2 navigateurs tenteront de récolter des fonds pour opérer des enfants malades du coeur, en partenariat avec le mécénat chirurgie cardiaque.

En l'espace de 3 ans, depuis le dernier Vendée Globe, Tanguy de la Motte est déjà parvenu à recueillir assez d'argent pour opérer 52 enfants. Un projet auquel a tout de suite adhérer Samantha Davies, sollicitée pour cette transat en double : "C'est le rêve de tous les skippers de pouvoir défendre une cause, c'est le top!", confie la navigatrice britannique.

Tanguy de la Motte, le skipper du bateau sarthois "Initiatives Coeur "  termine 10e du Vendée Globe - Radio France
Tanguy de la Motte, le skipper du bateau sarthois "Initiatives Coeur " termine 10e du Vendée Globe © Radio France

Défendre une cause ? C'est le rêve de tous les skippers (Samantha Davies)

Le principe, c'est d'inciter les internautes à partager, sur Facebook, la page d'Initatives Coeur sur leur profil, et à cliquer "j'aime". Le Mécénat Chirurgie Cardiaque verse alors 2 euros pour chaque clic. Un projet singulier, selon Tanguy de la Motte, dans un monde où les marques et les sponsors sont omniprésents : "Moi, j'ai quand même 2 sponsors qui paient les factures,l'équipe et le bateau. Et puis on a le projet Initiatives Coeur, dont le but est d'aider les enfants. Et, effectivement, c'est une relation différente de celle du sponsoring. C'est super agréable". Durant la transat, Initiatives Coeur espère récolter 60.000 clics minimum, soit 120 000 euros. La somme permettrait alors d'opérer au moins 10 enfants malades.