Voile

Le Havre | Voile : Charlie Dalin, vers un second titre de champion de France ?

Par Bertrand Queneutte, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) samedi 10 septembre 2016 à 7:00

Charlie Dalin a déjà remporté le championnat de France de course au large en 2014
Charlie Dalin a déjà remporté le championnat de France de course au large en 2014 © Maxppp - Philippe Chérel

Le navigateur havrais Charlie Dalin s'engage, ce samedi, sur la dernière étape du championnat de France de course au large, en solitaire. Premier au classement général de la classe Figaro, il file tout droit vers un second titre de champion de France.

Premier au classement général du championnat de France de course au large (classe Figaro), Charlie Dalin prend aujourd'hui le départ de la dernière étape de la saison. Vainqueur de la manche aller sur la Solo Douarnenez-Horta-Douarnenez, le skipper Macif s'apprête à effectuer le retour entre les Açores et la ville bretonne, donc à traverser de nouveau l'Atlantique. En cas de succès, le havraise décrocherait sa cinquième victoires cette saison, mais il serait surtout assuré de remporter un second titre de champion de France, après celui acquis en 2014.

Charlie Dalin : "La route est encore longue, il y a plus de 2.000 kilomètres pour rentrer. Il faut donc rester concentrer pour réussir le retour. Mais je suis plutôt confiant. Sur la première étape, plus les jours passaient et mieux je me sentais. Là où j'ai le mieux navigué, c'était en fin d'étape. C'est vraiment un format qui me plaît".

Interview de Charlie Dalin, avant la dernière étape - par Bertrand Queneutte :

Charlie Dalin ne crie pas (encore) victoire - Bertrand Queneutte

Sauf pépin, le navigateur espère boucler les 2.000 kilomètres et atteindre la Bretagne le premier, jeudi ou vendredi prochain au plus tôt, après cinq ou six jours de mer :

Charlie Dalin : "Les premiers routages nous proposent un trajet entre cinq et six jours"

Le retour devrait être plus rapide que l'aller, selon Charlie Dalin

Même s'il est favori, Charlie Dalin sera tout de même vigilant. Et notamment en raison de la possible présence de nombreuses baleines en mer, comme à l'aller :

Charlie Dalin : "Les baleines dorment à la surface, donc si l'on est à l'intérieur en train de dormir, à la table à cartes ou en train de se faire à manger, cela peut être problématique. Il faut donc garder une veille attentive. Mais quand on les voit de loin, qu'il n'y a pas de risque de collision, c'est assez magique de voir ces animaux nager."

A l'aller, Charlie Dalin a croisé beaucoup de baleines

Et si vous vous demandez à quoi ressemble un voyage pareil... en voici un extrait. Charlie Dalin a déjà la tête rempli de souvenirs avant d'aborder le retour :

Charlie Dalin : "L'une des dernières nuits avant l'arrivée, on naviguait dans du vent très faible, avec une mer plate. Il y avait énormément de plancton fluorescent, et les vagues que généraient les traces du bateau étaient fluo . Elles éclairaient les voiles. C'était assez magique."

Charlie Dalin a déjà fait le plein de souvenirs, à l'aller

Partager sur :