Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile DOSSIER : La Route du Rhum 2018

Le normand Manuel Cousin est prêt à repartir à l'assaut de la Route du Rhum

jeudi 8 novembre 2018 à 9:26 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Freiné temporairement par les conditions météo et par la casse d'une pièce au niveau de son safran, le skipper havrais Manuel Cousin a été bloqué plusieurs jours dans le port de Camaret-sur-mer, en Bretagne. Il est désormais prêt à reprendre la mer et veut absolument rejoindre la Guadeloupe.

Le bateau de Manuel Cousin avec les couleurs du groupe Sétin
Le bateau de Manuel Cousin avec les couleurs du groupe Sétin © Maxppp - FRANCOIS DESTOC

Le Havre, France

Il est le seul skipper haut-normand engagé dans la prestigieuse catégorie Imoca, sur la Route du Rhum. Manuel Cousin a fait escale à Camaret-sur-mer, près de Brest, avant hier, afin de réparer une pièce liée à son safran.  Abrité dans le port breton, le natif de Saint Valéry-en-Caux a hâte de reprendre la mer et la course. Les réparations sont terminées mais il doit attendre ce weekend (samedi ou dimanche) pour repartir, à cause d'une nouvelle dépression très dangereuse, au large des côtes bretonnes. 

Manuel Cousin : "aller au bout et remplir l'objectif"

Manuel Cousin raconte le coup de chaud qui lui est arrivé en mer et qui l'a contraint à faire demi tour.  

Manuel Cousin a connu un coup de chaud au début de cette Route du Rhum

Manuel Cousin consulte régulièrement la météo pour savoir à quel moment précis il pourra reprendre la mer - Maxppp
Manuel Cousin consulte régulièrement la météo pour savoir à quel moment précis il pourra reprendre la mer © Maxppp - Thomas BREGARDIS

Sentiment mitigé pour le bizut (première Route du Rhum). Heureux de pouvoir reprendre la mer alors que beaucoup ont du abandonner, mais déçu d'avoir perdu du temps. Il répond à Bertrand Queneutte. 

Manuel Cousin, déçu du temps perdu mais heureux de pouvoir repartir