Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Le skipper girondin Lalou Roucayrol remporte la Transat Québec-Saint Malo à bord d'Arkema

mercredi 20 juillet 2016 à 11:45 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Le navigateur médocain et ses trois coéquipiers ont franchit la ligne d'arrivée de la transat Québec-Saint Malo dans la nuit de mardi à mercredi. C'est la première victoire en transat pour le trimaran Arkema au terme d'une course de 9 jours et 9 heures.

Première victoire d'Arkema sur une transat
Première victoire d'Arkema sur une transat - Vincent Olivaud

Bordeaux, France

France Bleu Gironde : C'est la première victoire d'Arkema sur une course transatlantique. Ca doit être un grand moment pour vous !

Lalou Roucayrol : C'est une grande fierté. On a mené la course du début jusqu'à la fin. On a été percutant sur une "trace" magnifique. J'avais un équipage au top et un bateau qui s'est montré très performant. On a tenu des moyennes de vitesse très élevées. On a fait plus de 525 miles en 24 heures et pour un Multi 50, qui est quand même un "petit" bateau, ce n'est pas rien ! Donc je suis très satisfait du bateau d'autant qu'on a eu aucune casse.

Que dire de votre équipage ?

Ils ont été parfait. C'est une des grandes réussite de cette course. J'ai navigué avec César Dohy avec qui j'ai fait la transat Jacques Vabre l'an passé et qui est un habitué. Il y avait aussi Etienne Carra qui est mon préparateur et naviguant et puis Karine Fauconnier qui est arrivée dans le Team Arkema pour nous faire la stratégie et la météo. Elle a aussi pas mal contribué à l'organisation à bord et ça nous a bien servi.

Quel est le programme maintenant ?

D'abord une bonne douche, un gros petit-déjeuner et du repos. Ensuite on revient sur Port-Médoc fin juillet pour se préparer à une nouvelle course : la Dream Cup. C'est une nouvelle épreuve qui est un peu un tour de Bretagne en allant jusqu'au Fasnet (Irlande). On s'alignera avec les deux bateaux du Team Arkema : le trimaran multi 50 et le mini.