Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Le skipper nantais Armel Trippon dévoile une partie de son bateau pour le Vendée globe

-
Par , France Bleu Loire Océan

C'est une étape importante pour le skipper nantais Armel Trippon en vue du prochain Vendée globe. À un an du départ de la course au large, il vient de présenter la coque de son Imoca L'Occitane.

La coque de l'Imoca d'Armel Trippon pour le prochain Vendée globe
La coque de l'Imoca d'Armel Trippon pour le prochain Vendée globe © Radio France - Florian Cazzola

Nantes, France

Le Vendée globe 2020 se précise pour le skipper nantais Armel Trippon. Ce lundi soir, il a présenté la coque de son bateau, de son Imoca, qui est en construction à Nantes, quartier Chantenay, au chantier Black pepper. La mise à l'eau est prévue dans deux mois.

Le Vendée globe est dans ma tête depuis plusieurs années

Cette étape est symbolique, mais importante pour Armel Trippon, qui rêve depuis plusieurs années maintenant de ce tour du monde à la voile et en solitaire. "Le Vendée globe est dans ma tête depuis plusieurs années, depuis 2003. Et, aujourd'hui, ça se concrétise presque, avec un bateau neuf. C'est extraordinaire !", explique le skipper nantais. 

C'est dans cet espace que le futur "foil" trouvera sa place - Radio France
C'est dans cet espace que le futur "foil" trouvera sa place © Radio France - Florian Cazzola

Tirer la quintessence du bateau

En arriver là, c'est déjà une première belle satisfaction pour Armel Trippon : "trouver des partenaires, des financements, ce n'est pas évident. Mais on sait qu'en tant que coureur au large, on doit passer par ces étapes qui sont fondamentales. Il faut convaincre des partenaires de s'engager avec vous, de vous faire confiance et puis de construire un projet commun. Ça, c'est déjà une partie du travail de fait", confie le skipper associé à L'Occitane pour le prochain Vendée globe. "Après, notre travail en temps que skipper, il se passe sur l'eau. À nous de tirer la quintessence de ce qu'a dessiné l'architecte".    

La forme particulière du bateau d'Armel Trippon devrait lui permettre d'être plus à l'aise par vents portants - Radio France
La forme particulière du bateau d'Armel Trippon devrait lui permettre d'être plus à l'aise par vents portants © Radio France - Florain Cazzola

C'est symbolique de pouvoir mettre un bateau à l'eau à Nantes

Autre satisfaction pour Armel Trippon, que le bateau ait été conçu et soit construit à Nantes. "C'est assez symbolique de pouvoir mettre un bateau à l'eau ici à Nantes, une ville qui est en train de s'ouvrir au nautisme. C'est chouette de pouvoir participer à ça".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu