Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Le skipper Yannick Bestaven de retour au port de La Rochelle après la Transat Jacques Vabre

-
Par , France Bleu La Rochelle

Yannick Bestaven est rentré dimanche 1er novembre avec son bateau à La Rochelle, depuis le Brésil. Le skipper charentais a terminé 11e de la Transat Jacques Vabre, dans la classe Imoca, le 11 novembre dernier. Il se prépare maintenant au Vendée Globe 2020.

Yannick Bestaven a terminé 11ème de la Transat Jacques Vabre, dans la classe imoca, le 11 novembre dernier.
Yannick Bestaven a terminé 11ème de la Transat Jacques Vabre, dans la classe imoca, le 11 novembre dernier. © Radio France

La Rochelle, France

Plusieurs passants étaient intrigués par la manœuvre sur le port de La Rochelle. L'équipe du skipper Rochelais Yannick Bestaven a sorti l'imoca Maître Coq de l'eau, à l'aide d'une grue, le mercredi 4 novembre. Le bateau de 60 pieds était arrivé le dimanche précédent au port, après un convoyage depuis le Brésil. Yannick Bestaven et son co-skipper Roland Jourdain ont terminé 11e, dans la classe Imoca, de la Transat Jacques Vabre 2019, entre Le Havre et Salvador de Bahia. Le bateau est aussitôt entré en chantier pour deux mois.

"J'aurais aimé être entre la cinquième et la dixième place."

"Le programme va être de tout démonter sur le bateau, pour vérifier chaque détail. On va modifier aussi l'ergonomie, pour prendre moins de vague sur le pont, mais aussi changer tout le matériel usé à cause de la course", explique le marin. Maître Coq a subit peu de casses et devrait être remis à l'eau au mois de février. Le skipper rochelais a aussi besoin d'un peu de repos. "On manque de sommeil, mais ça va. J'aimerais dormir un peu plus, mais il y a du travail. On récupère très vite à terre."

Le bateau a été sorti de l'eau mercredi dernier, pour entrer dans une phase de deux mois de chantier. - Radio France
Le bateau a été sorti de l'eau mercredi dernier, pour entrer dans une phase de deux mois de chantier. © Radio France

Il a fallu onze jours à Yannick Bestaven et Roland Jourdain, pour terminer leur Transat Jacques Vabre. Un résultat satisfaisant, même si le duo a un petit regret. "Arriver de l'autre côté, c'est positif. On a été plutôt joueurs. Au vu des conditions que l'on avait, il y avait une porte qui pouvait se jouer à l'ouest, malheureusement ce n'est pas passé. J'aurais toutefois aimé être entre la cinquième et la dixième place", continue le rochelais. 

Ce dernier ne connait pas encore son bateau par cœur. Il a racheté en janvier dernier l'ex imoca Safran, construit en 2015, à Roland Jourdain. Alors l'avoir comme co-skipper, n'était pas un hasard. "C'est quelqu'un qui est vraiment dans le partage. Il connait le bateau sur le bout des doigts,, ça m'a beaucoup aidé."

Participation au Vendée Globe en 2020

Cet accompagnement continuera jusqu'au Vendée Globe 2020. Yannick Bestaven prendra le départ pour la deuxième fois de ce tour du monde en solitaire. En 2008, il avait démâté quelques jours après le début de la course. "Pour cette édition, j'ai réussi à réunir des moyens et acquérir un beau bateau. Il y a tout pour faire de belles choses. Je suis vraiment chanceux." Son 60 pieds dispose de foils, les appendices sur les extrémités des bateaux qui permettent de les faire voler. Bestaven compte donc décrocher une bonne place.

Le départ sera donné dans moins d'un an, le 8 novembre 2020, à 13h02, aux Sables d'Olonne. Yannick Bestaven participera avant à plusieurs courses de préparation, comme The Transat, au départ de Brest, en mai prochain, et à la Transat New York/Vendée, en juin. Il a également prévu un aller/retour d'entrainement entre la France et le Portugal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu