Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

VIDÉO - Les figaristes refont leurs gammes à Port-la-Forêt sur le nouveau "Figaro 3"

mercredi 13 février 2019 à 21:31 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique et France Bleu

Pour eux, c'est comme une rentrée des classes ! On a croisé Desjoyeaux, Eliès, Beyou et Richomme entre autres marins. Ces anciens vainqueurs de la Solitaire commencent à se confronter en entraînement sur ces nouveaux Figaros "à foils" avec en ligne de mire la 50e édition de la Solitaire en juin.

Les nouveaux figaros en baie de la Forêt (29)
Les nouveaux figaros en baie de la Forêt (29) © Radio France - Benjamin Bourgine

La Forêt-Fouesnant, France

"Nouveau cartable, nouvelle trousse, nouveaux crayons !" Jérémie Beyou s'amuse de cette ambiance de rentrée scolaire, mais on sent bien qu'un vent frais souffle sur le circuit Figaro. Et pas uniquement parce que c'est le mois de février en Finistère. D'ailleurs, le soleil est de la partie pour cette première semaine d'entrainement.

Jérémie Beyou découvre comme les autres ses sensations en Figaro 3 - Radio France
Jérémie Beyou découvre comme les autres ses sensations en Figaro 3 © Radio France - Benjamin Bourgine

Un monocoque monotype à foils, le premier !

Les nouveaux monotypes sont arrivés au compte-goutte. Jusque-là, chaque skipper découvrait le bateau dans son coin... mais cette fois, la confrontation à plusieurs amène de nouveaux enseignements. D'abord que les foils sur ces figaros ne permettent pas vraiment de "voler", bon, on s'en doutait, en revanche, ça donne un bateau assez débridé quand le vent forcit. Yann Eliès l'a déjà expérimenté.

Yann Eliès sur son nouveau Figaro 3 à Port-la-Forêt - Radio France
Yann Eliès sur son nouveau Figaro 3 à Port-la-Forêt © Radio France - Benjamin Bourgine

Yann Eliès : "On sent une grosse marche en terme de performance, ça laisse augurer des navigations vachement plus sympas"

"C'est un bateau plus petit que le précédent, donc on se fait chahuter un peu plus par les éléments. Par contre, la semaine dernière, j'ai navigué dans du vent fort, on est monté assez facilement à 20 nœuds. On sent, là qu'il y a une grosse marche en terme de performance, ça laisse augurer des navigations vachement plus sympas."

Michel Desjoyeaux y retourne aussi

Pour Michel Desjoyeaux (qui mettait à l'eau son bateau ce mercredi) lui aussi trois fois vainqueur, l'idée de revenir sur le circuit est arrivée l'an dernier. "Je suivais la course à terre, et maintenant avec toutes les données qu'on a, c'est comme si on était sur l'eau... donc le sabot a gratté un peu... et me voilà ! C'est un peu l'occasion qui fait le larron. Le Figaro 3, c'est les foils, c'est une voile de plus dans le jeu, c'est beaucoup plus de possibilités de réglages".

Michel Desjoyeaux sur son nouveau Figaro 3 - Radio France
Michel Desjoyeaux sur son nouveau Figaro 3 © Radio France - Benjamin Bourgine

Yoann Richomme a participé à la conception du bateau

Via la classe Figaro, Yoann Richomme, lui aussi couronné sur l'épreuve en 2016, a participé à l'élaboration de ce nouveau Figaro. Il découvre donc son "bébé" sur l'eau, avec d'autres marins : "Il y a beaucoup de choses qui changent la donne, il y a beaucoup de travail pour tout le monde, et le fait d'avoir participé à sa conception ne me donne pas d'avantage. Le bateau a l'air plus à l'aise dans toutes les conditions, il a un plan de voilure plus moderne, au goût du jour. Et puis les foils, il faut apprendre à les utiliser, il y a plein de paramètres qui jouent ensemble".