Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Voile

Marseille révise ses JO de voile grandeur nature

lundi 4 juin 2018 à 19:25 Par Tony Selliez, France Bleu Provence

Marseille accueille jusqu'à dimanche les phases finales des "World Cup Series", à six ans de l'organisation des Jeux Olympiques de Paris.

La base nautique (ici la mise à l'eau) du Roucas Blanc, à Marseille
La base nautique (ici la mise à l'eau) du Roucas Blanc, à Marseille © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

Dans tout juste six ans, les Jeux Olympiques auront lieu en France, à Paris bien sûr, mais aussi à Marseille pour toutes les épreuves de voile. Et justement, voilà toute la semaine une répétition grandeur nature sur la base nautique du Roucas Blanc, puisque Marseille organise la Finale du circuit de coupe du monde de voile : les "World Cup Series".  

350 athlètes réunis

Ce circuit réunit les meilleurs navigateurs mondiaux en voile donc, les bateaux des disciplines olympiques (49er, Laser, 470 ou encore Finn..) et les plus grands spécialistes de Kiteboard. Quelque 350 coureurs sont réunis jusqu'à dimanche. Ils se sont déjà affrontés à Gamagori (Japon), Miami (Etats-Unis), et à Hyères en avril dernier.

Marseille révise l'organisation des JO de Voile. Reportage France Bleu Provence sur la base nautique du Roucas Blanc

"Il y a déjà une très grande cale de mise à l'eau, qui permet des mises à l'eau quelles que soient les conditions de vent. Ce qu'il reste à construire, ce sont des bâtiments, pour accueillir le comité d'organisation (..) mais le point de départ est déjà excellent."  Guillaume Chiellino, marseillais et surtout directeur de l'Equipe de France de voile

Guillaume Chiellino, directeur de l'Equipe de France de voile "Le point de départ est franchement excellent. 6 ans à l'avance, quand on compare.. clairement, on (Marseille) est en avance"

Guillaume Chiellino Directeur des Equipes de France de Voile (ici sur la base nautique du Roucas Blanc à Marseille) - Radio France
Guillaume Chiellino Directeur des Equipes de France de Voile (ici sur la base nautique du Roucas Blanc à Marseille) © Radio France - Tony Selliez

C'est l'occasion parfaite de tester les installations marseillaises.

"On est prêt sur le plan d'eau. Reste à être prêt "à terre", avec une logistique parfaite. Et puis il nous faut envisager la construction du futur stade nautique ; ça se vit aussi en fonction des besoins exprimés cette semaine par les besoins des sportifs, de leurs staffs." Didier Réault, l'adjoint délégué à la mer, au littoral, au nautisme et aux plages

Didier Réault, adjoint délégué à la Mer : "On est prêt sur l'organisation de la compétition, sur le plan d'eau"

La base nautique du Roucas Blanc, à Marseille - Radio France
La base nautique du Roucas Blanc, à Marseille © Radio France - Tony Selliez