Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile DOSSIER : Vendée Globe 2016, l'Everest des mers !

Nicolas Troussel lance la construction d'un nouvel IMOCA pour le Vendée Globe 2020

vendredi 11 janvier 2019 à 16:09 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique et France Bleu Loire Océan

Voilà longtemps qu'il en rêve, Nicolas Troussel annonce ce vendredi avec son partenaire CORUM qu'il lance la construction d'un monocoque de 60 pieds IMOCA. Objectif Vendée Globe 2020.

Le futur IMOCA de Nicolas Troussel
Le futur IMOCA de Nicolas Troussel - CORUM

Finistère, France

Nicolas Troussel rêvait déjà du Vendée Globe en 2008, après avoir remporté sa deuxième Solitaire du Figaro. Le skipper nord-finistérien, originaire de Plougasnou, va enfin pouvoir s'élancer autour du monde, et avec un monocoque de dernière génération. Le fait de s'aligner sur la Route du Rhum en 40 pieds était donc plutôt un galop d'essai avec ce partenaire, CORUM, qui veut voir plus grand.

Mich Desj à la maîtrise d'oeuvre du chantier

CORUM l'épargne est une société de gestion, spécialisée en épargne immobilière et crédit aux entreprises. Le budget prévu permettra en tout cas à Nicolas Troussel de naviguer au contact des meilleurs, puisque le bateau sera construit par Michel Desjoyeaux et dessiné par le prestigieux architecte naval Juan Kouyoumdjian.

Quatre ans de compétition

Nicolas Troussel et son sponsor annoncent un programme de courses de quatre ans. Néanmoins, on ne connait pas encore l'objectif de mise à l'eau pour ce nouveau bateau. Et puis, ça commence à faire de très nombreux bateaux susceptibles de s'aligner sur le prochain Vendée Globe. Il risque d'y avoir des déçus, car la course ne veut pas plus de 30 skippers.