Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Planche à Voile : un test pour la charentaise-maritime Charline Picon à un an des Jeux Olympiques

-
Par , France Bleu La Rochelle

Répétition générale un an avant les Jeux Olympiques au Japon pour Charline Picon et toute l'équipe de France de Voile. La Charentaise-Maritime débute ce samedi les régates en planche à voile RS:X avec un seul objectif : tester sa préparation et voir ce qui lui reste à travailler.

14 août 2016 : Charline Picon remporte la Médaille d'or en RS:X sur le plan d'eau des Jeux Olympiques à Rio
14 août 2016 : Charline Picon remporte la Médaille d'or en RS:X sur le plan d'eau des Jeux Olympiques à Rio © Maxppp - Nic Bothma

Charente-Maritime, France

Charline Picon la véliplanchiste Charentaise-Maritime se teste un an avant les Jeux Olympiques de 2020 où elle remettra en jeu sa médaille d'or en RS:X. Elle débute ce samedi les régates du dernier "Test Event" un an avant la compétition à Enoshima, sur le plan d'eau des jeux. Un test sans pression pour elle qui est la seule athlète déjà sélectionnée en équipe de France par le CNOSF, le Comité National Olympique et Sportif Français. Le comité a tenu compte de sa médaille d'argent aux Mondiaux de voile en août 2018 qui a assure une place aux jeux pour la France (non-nominative) en planche à voile.  

Si tout se passe bien sur l'eau dans les jours qui viennent Charline Picon prendra un ascendant psychologique : "Le Test Event de Rio en 2015, je l’avais gagné. Alors évidemment ça met en confiance car tu te sais capable de performer sur le plan d’eau Olympique. Mais si ça marche moins bien ici ce sera un super moment pour faire le point sur ce qu’il reste à travailler, et il restera un an pour régler ces détails". Charline Picon a profité d'une arrivée précoce sur place pour se reposer suite à de petits problèmes de santé (intoxication alimentaire, allergie). "M_ais je sais que je suis capable de rebondir_" dit avec sérénité la championne olympique. Elle a soigné sa préparation avec 15 jours de stage en juillet.  

Un test aussi pour le plan d'eau 

Le plan d'eau olympique d'Enoshima ne sera pas facile à appréhender cette semaine, et lors des jeux.  Charline Picon a posté ces derniers jours une photo très "parlante" sur les réseaux sociaux : sa voile émerge à peine d'énormes vagues. Une photo qu'elle commente : "un plan d'eau olympique qui peut nous réserver bien des surprises" ! Elle y a déjà beaucoup navigué et engrangé des connaissances sur les conditions de vent et de mer :  "Je suis venue à Enoshima en septembre dernier où nous avons eu du vent de terre, puis en juillet où on a eu de la pluie et beaucoup de vent de terre aussi. _J’espère prendre maintenant des infos et repères avec un vent plus classique_.". C'est tout l'enjeu du "Test Event" qui débute pour elle ce samedi (finale le 21 août). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu