Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile
Dossier : La Route du Rhum 2018

Route du Rhum : sauvetage réussi pour Lalou Roucayrol

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Deux jours après avoir chaviré, le skipper médocain a été secouru ce vendredi matin par un autre skipper, Pierre Antoine. Il va maintenant se diriger vers un remorqueur parti de Pointe-à-Pitre pour aller ensuite récupérer son Multi 50 Arkema.

C'est la 3ème fois dans l'histoire de la course qu'un skipper est secouru par un autre concurrent.
C'est la 3ème fois dans l'histoire de la course qu'un skipper est secouru par un autre concurrent. - Team Arkema - Lalou Multi

Bordeaux, France

Arrivé cette nuit dans la zone du chavirage, après s'être dérouté à la demande de la direction de course, Pierre Antoine dû attendre le lever du jour pour pouvoir prêter assistance à Lalou Roucayrol. Le skipper du Verdon a pu monter à bord du trimaran Olmix.

Pierre Antoine : "Une manœuvre très très délicate"

"_Dans la nuit (ndlr : de jeudi à vendredi), on a essayé de faire le transfert_, explique Lalou Roucayrol sur le site internet de la course, _mais ce n'était franchement pas raisonnable. C'était un coup à, soit casser le bateau, soit perdre le bonhomme, ça ne servait à rien. Donc a a refait ça ce matin (ndlr : vendredi) et finalement, au bout de quelques essais, j'ai réussi à lui balancer un bout qu'il a pu mettre sur un winch et derrière, j'ai fait un peu de surf et de pêche au gros en attendant qu'il puisse ralentir son bateau et me remonter à bord. Tout va bien._"

Lalou Roucayrol : "Le transfert était vraiment très limite"

Et maintenant, le bateau

Une manœuvre que Fabienne Roucayrol, directrice du Team Arkema Multi et épouse du skipper, a vécu avec un peu moins de stress que lors des chavirages de 2010 et 2013. "Je ne sais pas si c'est du recul, en tous cas c'est de l'expérience, nous a-t-elle confié depuis Pointe-à-Pitre. Ce sont certaines erreurs qu'on ne commet plus, certains réflexes qu'on acquiert. En 2010 on n'était pas en course, on ne disposait pas de la logistique. On était quand même très seuls. Il y avait quatre hommes à bord au milieu de rien....Là on était dans un contexte plus rassurant."

Fabienne Roucayrol : "J'ai été beaucoup plus efficace et plus sereine qu'en 2010"

Le duo se dirige maintenant vers la Guadeloupe et devrait croiser, d'ici un a deux jours, la route du remorqueur de Team Arkema. Lalou Roucayrol espère pouvoir, à l'aide d'un zodiac, rejoindre son équipe technique pour ensuite aider aux manœuvres de récupération de son multicoque. Soit en réussissant à le retourner sur zone, soit en le remorquant à l'envers jusqu'à Pointe-à-Pitre.

C'est seulement la troisième fois dans l'histoire du Rhum qu'un concurrent vient en aide à un naufragé. En 1982, Olivier Moussy avait secouru Ian Johnston et en 2002, c'est Bob Escoffier qui s'était porté au secours de Karine Fauconnier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu