Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Nazaire : deux skippers à la rencontre de sauveteurs de la SNSM

-
Par , France Bleu Loire Océan
Saint-Nazaire, France

Deux skippers professionnels ont décidé d'aller à la rencontre de la SNSM. Ce vendredi, Arthur le Vaillant et Sam Gooochild embarquent des sauveteurs à bord du multicoque de course Leyton. En début de semaine, ils étaient à Saint-Nazaire au centre de formation de la SNSM.

Le skipper Sam Goodchild (1er plan) à bord de la vedette SNSM
Le skipper Sam Goodchild (1er plan) à bord de la vedette SNSM - Maxime Horlaville / polaRYSE / Leyton.

Il n'y a pas que sur l'eau, à bord des bateaux de la SNSM (Société nationale de sauvetage en Mer), que les deux skippers professionnels  ont visualisé le travail de ces sauveteurs. Dans le simulateur du centre de formation, où l'on peut même se mettre en conditions tempêtes, Arthur Le Vaillant a failli avoir le mal de mer à terre. Didier Moreau, le directeur du centre de formation explique aux deux skippers comment les bénévoles se forment au sauvetage à bord de la passerelle. Et l'on s'y croirait. Les deux marins naviguent virtuellement dans le port de Saint-Nazaire avec le pont rouge et blanc en point de mire. Le simulateur peut aussi les conduire à Tahiti ou à Marseille.

Dans le simulateur, on se croit vraiment sur l'eau
Dans le simulateur, on se croit vraiment sur l'eau © Radio France - Anne Patinec

Mieux connaître et faire connaître les sauveteurs

Les deux marins sponsorisés par Leyton ont eu l'idée de cette rencontre avec les sauveteurs qu'ils connaissent mal. Arthur Le Vaillant est conscient qu'un jour, il peut avoir besoin d'eux.  

Un accident peut arriver très, très vite. Moi je navigue beaucoup en solitaire, c'est pour ça que créer du lien dans la réalité et faire que s'il y a sauvetage, ça se passe le mieux possible, ça sera déjà un premier pas plutôt pas mal" Arthur Le Vaillant, skipper du Multi50 Leyton

Sam Goodchild croise aussi les hommes aux tenues orange régulièrement car même en loisir, il est sur l'eau, en kite ou en paddle. Ce vendredi, les deux marins embarquent des sauveteurs du centre de formation à bord du catamaran d'Arthur Le Vaillant à la Trinité-sur-Mer. Et pour Didier Moreau, ce ne sera pas que pour la balade car "il est essentiel pour nous de bien connaître les particularités des nouveaux navires à voile, des foils etc, de manière à être plus efficace et à mieux travailler ensemble", explique le directeur du centre de formation de la SNSM. Didier Moreau envisage de dédier un module de la formation des sauveteurs aux interventions auprès des bateaux de course.   

Sam Goodchild et Arthur Le Vaillant
Sam Goodchild et Arthur Le Vaillant - Maxime Horlaville / polaRYSE / Leyton.

Journée de collecte de dons dimanche pour la SNSM

La SNSM appelle aux dons à l'occasion de la journée nationale des sauveteurs en mer dimanche prochain 28 juin. En raison de l'épidémie de Covid, de nombreuses manifestations nautiques qui sont l'occasion de récolter de l'argent pour l'association ont été annulées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu