Voile DOSSIER : Vendée Globe 2016, l'Everest des mers !

VIDEO - Vendée Globe : les marins de l'extrême ont pris le départ

Par Mikaël Roparz, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Gironde, France Bleu Loire Océan et France Bleu dimanche 6 novembre 2016 à 7:00 Mis à jour le dimanche 6 novembre 2016 à 14:18

C'est parti pour la 8e édition du Vendée Globe
C'est parti pour la 8e édition du Vendée Globe - Vincent Curutchet / DPPI

Les 29 skippers engagés dans cette nouvelle édition du Vendée Globe ont pris le départ de l'Everest des mers dimanche midi à 13h02. Le signal de ce tour du monde à la voile en solitaire sans escale et sans assistance a été donné par le prince Albert II de Monaco.

Les marins sont enfin seuls, avec leur bateau. Ils ont pris le départ de cette course folle à 13h02.

Kito de Pavant (Bastide Otio), Paul Meilhat (SMA), Tanguy de Lamotte (Initiatives Cœur) et Vincent Riou (PRB) ont très vite pris la tête de la course quelques minutes après le coup d'envoi.

Les skippers du Vendée Globe au moment du départ - Aucun(e)
Les skippers du Vendée Globe au moment du départ - Jean-Marie Liot / DPPI / Vendee Globe

Deux bateaux ont mordu la ligne, celui de Bertrand de Broc (MACSF) et celui de l'Irlandais Enda O'Coineen (Kilcullen Voyager-Team Ireland). Ils ont été rappelés pour à nouveau franchir la ligne.
Didac Costa a été obligé de rentrer aux Sables d'Olonne en raison d'un problème technique. Ce Catalan de 35 ans, sapeur pompier dans la banlieue Barcelone, participe à son premier Vendée Globe.

Le départ de la course, longue de quelque 21.638 milles (environ 40.075 km), s'est déroulé devant 300.000 personnes sous un ciel bien dégagé et avec un vent modéré de secteur nord. Quelque 14.000 personnes étaient positionnées sur l'eau . Le ponton du Vendée Globe a été envahi très tôt dimanche matin par la foule.

La foule sur le chenal des Sables d'Olonne pour assister au départ du Vendée Globe - Radio France
La foule sur le chenal des Sables d'Olonne pour assister au départ du Vendée Globe © Radio France - France Bleu Loire Océan

Les skippers ont quitté le ponton en début de matinée

Les premiers skippers du 8e Vendée Globe ont commencé à quitter peu avant 9h00 le ponton où leurs bateaux étaient amarrés depuis trois semaines.
C'est Didac Costa (One Planet One Ocean) qui a quitté Port Olona à 08h50.

L'Imoca de Paul Meilhat (SMA) a été le deuxième à larguer les amarres. Il participe à ce Vendée Globe sur l'ancien bateau de François Gabart. Le monocoque Macif avec lequel il avait remporté la dernière édition en 2013.

Les vingt-six autres concurrents ont quitté le ponton au rythme d'un toutes les quatre minutes.

Le dernier bateau à partir de Port Olona était Edmond de Rothchild (Sébastien Josse), juste après PRB (Vincent Riou), vainqueur de ce tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance en 2005.

Qui peut l'emporter ?

Une dizaine de skippers peut prétendre au podium, dont six à bord d'IMOCA de dernière génération dotés de foils. Ces dérives latérales font de ces monocoques de véritables dragsters des mers. Compte tenu de la vitesse, les marins devront faire attention aux traumatismes.

Parmi les potentiels vainqueurs, on peut citer Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII), deuxième des deux derniers Vendée Globe.
D'autres noms ressortent pour la victoire, dont celui de Sébastien Josse, ou Vincent Riou. Au total, une dizaine de concurrents sont en mesure d'arracher une victoire. Pour l'instant, elle n'a jamais échappé à un Français.

Les bateaux les plus rapides devraient atteindre le cap Finisterre (nord-ouest de l'Espagne) lundi matin, et l'Equateur dans 8 jours.

Suivez le classement en temps réel : la position des skippers