Voile

Transat AG2R La Mondiale : La météo a eu raison du prologue

Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel samedi 26 mars 2016 à 16:50

De la préparation à défaut de navigation à Concarneau ce samedi...
De la préparation à défaut de navigation à Concarneau ce samedi... © Radio France - Thomas Lavaud

La confirmation de l'arrivée d'une grosse dépression a entraîné l'annulation du prologue de la transat AG2R La Mondiale, une régate d'exhibition disputée en baie de Concarneau et de Port-la-Forêt, à huit jours du grand départ pour Saint-Barthelemy, aux Antilles.

Il faisait un temps à ne pas mettre un Figaro en mer... Les organisateurs de la transat AG2R La Mondiale ont été contraint d'annuler le prologue en raison de l'arrivée d'une grosse dépression au-dessus du Finistère, entraînant de fortes rafales de vent.

Les conditions d'une petite tempête

Les prévisions météorologiques qui inquiétaient ces mêmes organisateurs depuis mercredi se sont confirmé ce samedi matin : Vers 15 heures, des rafales de vent de 45 nœuds étaient attendues. Un renforcement à 55 nœuds étaient même prévu pour 17 heures. Les conditions d'une petite tempête.

Il n'était donc pas question d'organiser cette régate qui a pour unique intérêt de permettre au public de voir les bateaux en action, huit jours avant le grand départ.

G. Chiorri, directeur de course : "près des côtes, un petit souci matériel peut vite devenir un souci majeur"

Gilles Chiorri, le directeur de course explique : "On allait naviguer près des côtes. Près des côtes, un petit souci matériel peut vite devenir un souci majeur. On dit souvent que le marin est plus à l'aise dans la tempête au grand large, car il y a suffisamment d'espace pour prendre une route sage. Là, ce n'était pas le cas. On a préféré rester à quai. Deuxième caractère aggravant, on attendait un vent de secteur sud, avec un effet de mer très prononcé. "

Les quinze bateaux sont restés à quai, à l'ombre de la ville close, en attendant la vraie tempête attendue pour la nuit de dimanche à lundi.