Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Transat Jacques Vabre : après leur abandon, Halvard Mabire et Miranda Merron sont revenus à Cherbourg

jeudi 9 novembre 2017 à 14:20 Par Julien Pasqualini, France Bleu Cotentin

Les skippers manchois Halvard Mabire et Miranda Merron sont arrivés au port de Cherbourg ce jeudi midi, après leur abandon dans la Transat Jacques Vabre. Leur bateau Campagne de France, qui a subi une avarie, va devoir être réparé.

Miranda Merron et Halvard Mabire sont arrivés au port Chantereyne de Cherbourg à 12h30 ce jeudi
Miranda Merron et Halvard Mabire sont arrivés au port Chantereyne de Cherbourg à 12h30 ce jeudi © Radio France - Julien Pasqualini

Fatigués, les traits tirés, Halvard Mabire et Miranda Merron sont arrivés jeudi à midi et demi au port Chantereyne de Cherbourg, avec leur bateau Campagne de France. Les skippers manchois ont fait part de leur "énorme déception", alors qu'ils ont dû abandonner dans la Transat Jacques Vabre, suite à une avarie.

"C'est vraiment dur à avaler"

"C'est des mois et des mois de préparation, c'est de l'investissement, de l'argent, des espoirs, c'est vraiment dur à avaler", confie Halvard Mabire. La désillusion est d'autant plus grande que le couple avait bien entamé la course. "On s'était bien positionnés pour la suite", regrette Miranda Merron. L'heure est désormais à l'examen du bateau pour comprendre l'origine de l'avarie, un safran qui s'est détaché.

La dernière transatlantique pour Halvard Mabire

A 62 ans, c'était sans doute la dernière course transatlantique pour Halvard Mabire. "Je suis un peu comme un joueur de foot qui dispute son dernier match. Il préfère marquer un but plutôt que de sortir à la première minute sur un claquage".

Mais pas le temps de ressasser le passé, le couple regarde désormais devant. Miranda Merron doit notamment préparer la Route du Rhum, course à laquelle elle participera l'année prochaine.