Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Transat Jacques Vabre : après son démâtage, le bateau de Lionel Lemonchois remorqué vers Salvador de Bahia

jeudi 16 novembre 2017 à 17:34 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Armorique, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Breizh Izel, France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Victime d’un démâtage mercredi soir, alors qu'ils étaient à moins de 100 milles de l’arrivée, autrement dit près de 200km, Lionel Lemonchois et son co-skipper Bernard Stamm ont été contraint d’abandonner. Ils ont été remorqué jusqu'à Salvador par la marine brésilienne.

Lionel Lemonchois et Bernard Stamm sont arrivés à Salvador de Bahia
Lionel Lemonchois et Bernard Stamm sont arrivés à Salvador de Bahia © Radio France - Bertrand Queneutte

Le Havre, France

Comme il y a deux ans, le marin cherbourgeois Lionel Lemonchois est contraint d'abandonner. En 2015, il avait chaviré au large de l’Espagne avec Roland Jourdain. Cette fois, il a été victime d'un démâtage à quelques milles de Salvador de Bahia, destination finale de la Transat Jacques Vabre 2017, partie du Havre le 5 novembre dernier. Dans cet accident, les deux skippers n’ont pas été blessés, mais la déception est immense.

Le bateau de la marine nationale, le Guaratuba, est arrivé sur zone la nuit dernière et c’est aux alentours de 10h ce jeudi matin que Lionel Lemonchois et Bernard Stamm sont parvenus à monter à bord de ce patrouilleur. Il s’agissait bien sur et avant tout de sécuriser les navigateurs, mais les autorités brésiliennes sont également parvenues à accrocher le voilier endommagé pour le remorquer jusqu’à Salvador, où tout le monde est arrivé aux alentours de 16h, ce jeudi.

L'émotion de Lionel Lemonchois, en arrivant à Salvador :

Les "conditions météorologiques étaient pourtant bonnes", ont expliqué les deux marins, avec "de superbes conditions pour arriver". Le mât a "lâché d'un coup" et "tout doucement", puis il a "craqué", ont-ils ajouté. Sans raison apparente, donc. Heureusement, "il n'y a que des dégâts mineurs et les voiles sont réutilisables" a expliqué Bernard Stamm.

Et maintenant, quel est le programme ? Bernard Stamm est au micro France Bleu de Bertrand Queneutte :

Ecoutez : le co-skipper de Lionel Lemonchois, Bernard Stamm

Le remorquage : explications de Bertrand Queneutte dans le journal de 18h sur France Bleu Normandie (16/11) :

Explications de Bertrand Queneutte