Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Transat Jacques Vabre 2017 - Kito de Pavant : "Cela fait du bien d'avoir un peu de réussite"

lundi 20 novembre 2017 à 19:08 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Hérault et France Bleu La Rochelle

Kito de Pavant et Yannick Bestaven terminent cinquième de la Transat Jacques Vabre 2017. Malgré de nombreux soucis rencontrés durant la course, les deux hommes sont arrivés à Salvador de Bahia et réalisent une très belle performance.

Kito de Pavant (à gauche) et Yannick Bestaven (à droite) livrent leurs impressions après l'arrivée sur la TJV 2017
Kito de Pavant (à gauche) et Yannick Bestaven (à droite) livrent leurs impressions après l'arrivée sur la TJV 2017 © Maxppp - Bertrand Queneutte

Le Havre, France

A 56 ans, Kito de Pavant a bouclé sa neuvième Transat Jacques Vabre, ce lundi, s'adjugeant la cinquième place de la classe Imoca, en compagnie du rochelais Yannick Bestaven. Les deux hommes ont rallier Le Havre à Salvador de Bahia (Brésil), en 15 jours, 3 heures et 59 minutes (12.76 noeuds de moyenne). Ils y sont parvenus malgré de nombreuses "galères" techniques à bord, tout au long du parcours. A tel point qu'ils ont envisagé de s'arrêter au Cap Vert. Au final, superbe arrivée sous le soleil brésilien et beaucoup de joie et de soulagement chez les deux compères.

Kito de Pavant se dit "soulagé"

Kito de Pavant : "Vu le plateau, on comptait sur les emmerdes des autres, et c'est nous qui avons eu le plus d'emmerdes. On a failli s'arrêter au Cap Vert"

Belle performance pour Kito de Pavant et son équipe, d'autant que le bateau avec lequel il a navigué date de 2006 et n'est pas équipé de foils, contrairement à certains qui terminent derrière lui. Cette cinquième place acquise avec courage aurait presque le goût d'une victoire pour Kito, qui rappelle n'avoir plus participé à une arrivée "depuis la dernière Route du Rhum". Sur le dernier Vendée Globe en 2016, notamment, Kito avait en effet été contraint à l'abandon après un mois de course. Il avait alors percuté un cachalot.

Des moments durs pour Kito et Bestaven

Yannick Bestaven : "Beaucoup de fierté d'arriver malgré les nombreuses galères"

Yannick Bestaven, co skipper de Kito de Pavant, découvrait cette année la Transat Jacques Vabre dans la catégorie Imoca, après quatre participations et deux victoires en class 40 (2011 et 2015). Il se dit fier d'être parvenu jusqu'au Brésil.

Yannick Bestaven sur France Bleu, à Salvador de Bahia