Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Transat Jacques Vabre : Lionel Lemonchois et Bernard Stamm démâtent à quelques heures de l'arrivée

mercredi 15 novembre 2017 à 22:34 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Armorique, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Breizh Izel, France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le skipper normand Lionel Lemonchois et son co-skipper Bernard Stamm devaient arriver à Salvador de Bahia cette nuit. Les deux hommes ont malheureusement démâté à quelques milles de l'arrivée.

Le bateau Prince de Bretagne une nouvelle fois victime de gros soucis
Le bateau Prince de Bretagne une nouvelle fois victime de gros soucis © Maxppp - François Destoc

Le Havre, France

Grosse tuile pour l'un des normands sur la Transat Jacques Vabre 2017. Le cherbourgeois Lionel Lemonchois et Bernard Stamm ont démâté à 93 milles de l'arrivée, et à 18 milles de la côte brésilienne, à bord de leur Prince de Bretagne.

Leur arrivée à Salvador de Bahia était prévue à 22h (heure locale), soit 2h du matin en France. Les deux hommes allaient s'emparer de la troisième place et conclure la course dans la catégorie Ultime, plus de 35 heures après leurs deux principaux concurrents (Sodebo et Gitana).

On ignore pour le moment si tout ou partie du mât est cassé. Les skippers sont actuellement pris en charge par la direction de course et par leur équipe. Ils devraient en toute logique rejoindre la terre la plus proche et voir s'ils peuvent réparer.

Nouveau coup dur pour Lionel Lemonchois, lui qui avait du abandonner lors de la Transat Jacques Vabre en 2015 après avoir chaviré au large de l'Espagne, en compagnie de Roland Jourdain.

Le marin de 57 ans, vainqueur de la Jacques Vabre à Salvador de Bahia en 2005, possède le plus petit des trois bateaux engagés cette année dans la catégorie reine. Un voilier de 24 mètres, soit neuf de moins que le Sodebo du vainqueur Thomas Coville.