Voile

Une croisière virtuelle à bord d'un voilier caennais lors du salon nautique à Paris

Par Michel Legorjus et France Bleu, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu jeudi 27 octobre 2016 à 16:14 Mis à jour le jeudi 27 octobre 2016 à 17:32

Avec Vincent Lebailly larguez les amarres pour une croisière virtuelle
Avec Vincent Lebailly larguez les amarres pour une croisière virtuelle © Radio France - Michel Legorjus

Embarquez à bord d'un voilier pour une croisière virtuelle ! Navigation, virement de bord, ou tenir le cap grâce à un casque numérique : la croisière s'amuse du 3 au 11 décembre au salon nautique à Paris. Larguez les amarres avec Vincent Lebailly architecte naval...

Vincent Lebailly est un architecte naval installé à Bernières sur mer dans le Calvados. Son dernier né un voilier de 11 mètres, le "Bi-Loup 109", un vrai bateau de croisière, capable de traverser les océans. Trois voiliers sont en construction à Caen, et deux contrats seront peut être signés prochainement grâce à la croisière virtuelle. Un film de 6 minutes réalisé à bord du bi loup sur le canal de Caen à la mer et au large de Ouistreham. Une immersion totale à bord.

La croisière s'amuse

Le Bi-Loup 109 - Aucun(e)
Le Bi-Loup 109 - François Lebailly

La croisière virtuelle a été réalisée avec 6 caméras disposées sur le monocoque, les images ont été récupérées, montées , et numérisées par une entreprise audiovisuelle de Caen. Le principe est simple, et il a été expérimenté au salon nautique de la Rochelle fin septembre. Si un plaisancier est intéressé par l'achat du bateau, on l'assoie sur une chaise, un banc, dans un fauteuil. On lui pose un casque numérique sur la tête et c'est parti ..Durant 6 minutes il est à bord et tous ses sens sens fonctionnent, l'ouïe bien sûr avec le bruit de la mer et des mouettes, le toucher il barre et ressent les mouvements du bateau, la vue car le film est réalisé à 360 degrés. Le skipper lui propose d'effectuer les manœuvres, comme en vrai.

En quelques minutes vous avez testé le voilier en mer sans avoir quitter votre place sur le stand du salon nautique . C'est que Vincent Lebailly proposera aux visiteurs du salon nautique à Paris. Une nouvelle méthode commerciale, une étape entre le catalogue et la sortie en, car l'objectif affiché c'est évidemment de vendre. Le Bi-Loup 109 est vendu 185 300 euros à sa sortie du chantier.

D'autres secteurs intéressants pour développer le procédé

Cette croisière virtuelle a donc été réalisée par Studios Numériques, société de Caen, une vraie prouesse technologique, qu'elle compte bien développer, par exemple dans l'immobilier ou l'automobile.Il faut innover pour se faire remarquer dans un salon, l'immersion virtuelle en croisière est en ce sens une vraie réussite. Dernier avantage elle est garantie sans mal de mer.

Partager sur :