Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vendée Arctique : Maxime Sorel (V&B - Mayenne) termine 11e de la course

-
Par , France Bleu Mayenne

Maxime Sorel et son bateau V&B - Mayenne ont franchi la ligne d'arrivée de la Vendée Arctique dans la nuit de mardi à mercredi, aux Sables-d'Olonnes. Le skipper termine la course en 11e position sur les 17 bateaux restants.

Le bateau V&B - Mayenne lors du départ de la Vendée Arctique aux Sables-d'Olonne
Le bateau V&B - Mayenne lors du départ de la Vendée Arctique aux Sables-d'Olonne © Maxppp - Thomas Bregardis

Il est arrivé à 03h03 précisément dans la nuit noire des Sables-d'Olonne. Maxime Sorel a bouclé la Vendée Arctique sur son bateau V&B - Mayenne. Il aura passé 10 jours, 10 heures, 33 minutes et 10 secondes en mer à bord de son Imoca. 

Maxime Sorel termine 11e sur 17 de la Vendée Arctique qui s'est élancée le 4 juillet dernier. Le vainqueur s’appelle Jérémie Beyou (Charal), arrivé dans la soirée de mardi à 20h44, suivi par Charlie Dalin (Apivia) à 21h34 et Thomas Ruyant (LinkedOut). Il reste, à l'heure où nous écrivons ces lignes, trois bateaux encore en mer. De son côté Fabrice Amédéo (Newrest - Art et Fenêtres), natif de Château-Gontier-sur-Mayenne, a franchit la ligne d'arrivée en 9e position, cinq minutes devant Maxime Sorel. 

Repos avant le Vendée Globe

Sur sa page Facebook, le skipper de V&B - Mayenne a livré ses premières impressions juste après la Vendée Arctique. "Je suis super content de cette course. C'est une super préparation pour le Vendée Globe. Le bateau est super bien, et le bonhomme aussi. Je suis content d'avoir fini la course à une place assez honorable. Elle était un véritable entraînement, il y avait plein de choses à valider. Il a fallu cogiter avec la météo aussi, qui n'était pas simple" expliquait cette nuit le skipper. 

Maxime Sorel va désormais s'octroyer du repos avant de reprendre les choses sérieuses très rapidement. La préparation du Vendée Globe, dont le départ sera donné le 8 novembre aux Sables-d'Olonne, continue. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess