Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Vendée Globe 2020-2021

Vendée Globe : abandon du Britannique Alex Thomson, un des favoris

Le Britannique, Alex Thomson, a abandonné ce samedi le Vendée Globe. Figurant parmi les favoris de la course, il n'est pas parvenu à réparer les dégâts sur son bateau.

Alex Thomson abandonne le Vendée Globe.
Alex Thomson abandonne le Vendée Globe. © Maxppp - DAVID ADEMAS

Le Britannique Alex Thomson, un des favoris du Vendée Globe, a abandonné la course autour du monde en solitaire et sans escale, ce samedi. Il n'est pas parvenu à réparer des dégâts sur son bateau, a annoncé l'organisateur : "La décision est tombée : faute de pouvoir réparer son safran tribord", Alex Thomson (Hugo Boss) "abandonne le Vendée Globe". Il pointait à la 12e place au classement général vendredi.

Le skipper gallois, âgé de 46 ans, avait fait part vendredi soir de dommages sur le safran tribord (partie du gouvernail) de son bateau. Il y a six jours, Alex Thomson avait déjà été freiné par un problème structurel, alors qu'il était en tête du Vendée Globe. 

Troisième abandon du Britannique

Alex Thomson se dirige désormais vers Le Cap, qui se trouve actuellement à environ 1.800 milles marins. Il devrait toucher la terre ferme d'ici environ sept jours. C'est son troisième abandon en cinq participations : il avait déjà abandonné en 2004 puis en 2008, avant de terminer troisième en 2012/2013 et deuxième de la dernière édition (2016/2017).

Sur son site internet, Alex Thomson a expliqué qu'une réparation n'était "pas possible". Il s'est dit "profondément déçu" mais le skipper britannique et son équipe restent positifs : "Le meilleur reste à venir dans cette course".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess